Affaire Grégory : mis en examen pour enlèvement suivi de mort, la grand-tante et le grand-oncle nient
Menu
Vous êtes ici»

Affaire Grégory : mis en examen pour enlèvement suivi de mort, la grand-tante et le grand-oncle nient

Marcel et Jacqueline Jacob ont été déférés au parquet général de Dijon ce vendredi et mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort". Ils nient les faits.
 
Affaire Grégory : mis en examen pour enlèvement suivi de mort, la grand-tante et le grand-oncle nient


L'énigme n'est pas encore résolue, mais plus de trente-deux ans après la mort du petit Grégory, l'enquête prend une tournure inattendue. L'étau se resserre autour de deux membres de la famille Villemin : le grand oncle et la grand tante de l'enfant.

Marcel et Jacqueline Jacob ont été déférés au parquet général de Dijon, mis en examen pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" et placés en détention provisoire ce vendredi. Ils avaient été placés mercredi en garde à vue, ainsi qu'une belle-soeur du père, Ginette Villemin, remise en liberté jeudi en fin d'après-midi.

"Grégory a été séquestré, retenu pendant un certain temps" et "les personnes qui ont participé à cet acte d'enlèvement sont les auteurs du crime" a expliqué le procureur de Dijon ce vendredi. Les deux mis en cause nient les faits. La grand-tante est soupçonnée d’être l’auteur d’une lettre anonyme en 1983 et le grand-oncle d’avoir fait des repérages.

"D'autres détails sont couverts par le secret de l'instruction et je ne peux pas les révéler" a indiqué le procureur. Il a expliqué par ailleurs que "Bernard Laroche aurait participé à l'enlèvement".

Marcel Jacob est le grand-oncle de Grégory, c'est à dire le plus jeune frère de Monique Jacob (épouse Villemin), la grand-mère paternelle de Grégory.
Dernière modification le vendredi, 16 juin 2017 17:45
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS7 10 03