Gamyo Epinal : "Hors de question de refaire une saison comme celle-là !"
Menu
Vous êtes ici»

Gamyo Epinal : "Hors de question de refaire une saison comme celle-là !"

Romain Casolari, le président, annonce du changement à l'intersaison, après l'élimination logique de son club en quart de finale des play-offs de Ligue Magnus, ce dimanche soir. Il faudra tout reconstruire.
 
Malgré l'appui du public, Romain Gutierrez et Epinal n'ont pas réussi à prendre une manche à Gap © gamyo's photos
Malgré l'appui du public, Romain Gutierrez et Epinal n'ont pas réussi à prendre une manche à Gap


La logique a été respectée entre le leader de saison régulière, Gap, et le dernier qualifié pour les play-offs, Epinal. Ce dimanche soir, les Spinaliens ont été battus par Gap pour la quatrième fois en moins d’une semaine, sur le score de 5 à 3, synonyme d'élimination et donc de fin de saison.

Les Gamyo auront donc finalement perdu les huit rencontres qui les ont opposés aux Rapaces cette saison, phases régulière et finale confondues.

Le constat est sans appel comme le bilan. Malgré un dernier baroud d'honneur ce dimanche à Poissompré lors du match 4 (3-5, buts de Le Blond X2 et Soudek), les Spinaliens de Brad Gratton ont à nouveau payé leurs approximations défensives et leur indiscipline. La différence de niveau s'est révélée trop importante malgré la bonne volonté et le courage de Hordelalay et ses coéquipiers.

C'est le triste épilogue d'une saison difficile lors de laquelle les Gamyo n'auront jamais vraiment trouvé l'alchimie et leur rythme de croisière. Etre sorti dès le premier tour de ces phases finales, ce n’était pas vraiment l’ambition en début d’année. Epinal a porté sa croix toute la saison, le président veut du changement.

Le premier chantier est celui de l'entraîneur. Le président Casolari se donne quelques jours pour prendre une décision quant au sort de Brad Gratton et ne cache pas qu'il est en contact avec un coach de standing. Luciano Basile, le technicien gapençais qui sera libre en fin de saison ? Rien n'est moins sûr.

Les réactions :

Romain Casolari (président du Gamyo Epinal) : "C'est la fin d'une saison catastrophique, je suis écoeuré. Contre Gap, les joueurs ont fait ce qu'ils ont pu, avec leurs moyens. Ils n'ont jamais baissé la tête. Mais nous payons un effectif trop homogène et des erreurs de casting à l'intersaison. On s'est trompé sur le recrutement, il nous a manqué des individualités. Brad (Gratton) a fait ce qu'il a pu depuis qu'il est arrivé (en remplacement de Stéphane Barin), mais le vestiaire c'était "Walking dead". Maintenant il faut reconstruire, hors de question de refaire une saison comme celle-là. On va repartir avec un grand coach, qui peut être Brad ou un autre, et construire une équipe compétitive. Il faudra aller vite et ne pas se tromper. Si un grand coach comme Basile est ok, on fera ce qu'il faut, mais le budget sera stable".
Ecoutez Romain Casolari, président des Gamyo
Clément Thiriau


Matthieu Le Blond (attaquant, Gamyo Epinal) : "C'est difficile, on s'est encore trop mis à la faute, on a pris trop de pénalités pour espérer quelquechose et nos lacunes en unités spéciales (supériorité et infériorité) ont été très préjudiciables. Compte-tenu de la valeur de notre effectif et des péripéties connues cette saison, l'issue est plutôt logique. Nous n'avons jamais trouvé l'alchimie, malgré quelques bonnes passes. Il va falloir tirer les leçons de cet échec pour rebondir et viser le Top 4. Pour ma part, je vais voir ce qui se passe avant de prendre une décision pour mon avenir. Mais quand l’on voit un public comme ça malgré la saison que l’on a faite, ça donne envie de rester"
Ecoutez Matthieu Le Blond, vice-capitaine des Gamyo
Clément Thiriau


Luciano Basile (coach, Gap) : "Je suis très heureux que nous ayons gagné cette série en quatre manches, ça va nous permettre de nous requinquer avant les demis et de récupérer quelques blessés, Bernier notamment. Nous avons fait ce qu'il fallait, j'ai trouvé qu'Epinal essayait d'avoir un jeu physique mais sans véritablement d'identité cette année. Ils se sont sont cherchés sans jamais vraiment se trouver. Mon avenir ? On verra, je vis le moment. Epinal, ça pourrait m'intéresser, comme d'autres clubs en France où je souhaite rester. Ici il y a ce qu'il faut pour faire, les bases pour faire quelque chose de bien, un super public et un président qui a beaucoup de passion. Il faudra que j'accroche avec mes tripes dans un projet, je n'en ferai pas une question d'argent".
Ecoutez Luciano Basile, entraîneur de Gap
Clément Thiriau



Les résultats des quatre matches de la série :

Match n°1 - Mardi 28 février 2017 :  Gap 3-2 Épinal (2-1 ; 1-0 ; 0-1)

Match n°2 - Mercredi 1er mars 2017 : Gap 4-0 Épinal (1-0 ; 2-0 ; 1-0)

Match n°3 - Samedi 4 mars 2017 : Épinal 4-7 Gap (0-2 ; 1-3 ; 3-2)

Match n°4 - Dimanche 5 mars 2017 : Épinal 3-5 Gap (1-2 ; 1-2 ; 1-1)

Dernière modification le lundi, 06 mars 2017 12:38
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS7 10 03