Menu
Vous êtes ici»

Lorraine / Haute-Marne : qui décrochera son ticket pour les Jeux Olympiques ?

Les Jeux olympiques auront lieu à Rio au Brésil du 5 au 21 août. Plusieurs Lorrains et Haut-marnais devraient être de la fête, à commencer par le Vosgien Julien Absalon qui visera un 3e titre en VTT.

 
Julien Absalon visera à Rio un troisième titre olympiques après ceux de 2004 et 2008 © Magnum la Radio
Julien Absalon visera à Rio un troisième titre olympiques après ceux de 2004 et 2008




Fans de sport, l’année 2016 est faite pour vous, avec en points d’orgue l’Euro des football en France du 10 juin au 10 juillet et les Jeux Olympiques de Rio au Brésil du 5 au 21 août.

Nous vous proposons un tour d'horizon (non exhaustif) des Lorrains et Haut-Marnais susceptibles de représenter la France aux JO et pourquoi pas d’y briller cet été.

Vosges :

C’est incontestablement la plus grande chance de médaille pour le sport vosgien à Rio : Julien Absalon vise une 3e couronne olympique en cross-country (après Athènes en 2004 et Pékin en 2008) qui le ferait entrer un peu plus dans l’histoire. Quelques semaines plus tôt, le VTTiste licencié à Remiremont, 5 fois champion du monde, 6 fois vainqueur de la Coupe du Monde, 13 fois champion de France et 4 fois champion d'Europe, aura l’occasion de briller sur ses terres, sur la manche de coupe du monde de La Bresse les 28 et 29 mai, sur un parcours légèrement différent de celui qui l’avait vu triompher en 2012…

Ecoutez Julien Absalon sur la saison 2016 qui démarre
Magnum la Radio

Toujours en vélo, mais sur la route, Nacer Bouhanni, 11 victoires l'an dernier, ne devrait pas faire partie des quatre tricolores au départ de la course en ligne du 6 août, taillée plutôt pour les grimpeurs. Le sprinteur hennecurtien de chez Cofidis ne faisait d’ailleurs pas partie de l’équipe de France qui a disputé la course pré-olympique, remportée par son compatriote Alexis Vuillermoz. Celui-ci devrait être accompagnée de Bardet, Barguil, Pinot, voire Gallopin. Bouhanni, qui reprendre la compétition le 28 janvier au Trophée de Majorque, pourra donner sa pleine mesure sur le Tour de France du 2 au 24 juillet prochain.

En canoë-kayak slalom, le club de Golbey-Epinal-Saint-Nabord pourrait avoir deux bateaux à Rio, ou aucun. Que ce soit en canoë biplace avec les numéros 1 mondiaux Gauthier Klauss et Mathieu Péché, tenants de la coupe du monde et 3e des derniers Mondiaux, ou en kayak monoplace avec Matthieu Biazizzo, l’incertitude sera levée en avril avec les piges de sélection à Pau.
Un seul bateau par catégorie obtiendra le précieux sésame. Mathieu Biazizzo, triple champion de France en K1, a remporté il y a quelques semaines le Test Event, sur le bassin olympique. De bon augure espérons-le... Le GESN organisera à nouveau le championnat de France des clubs, en octobre prochain à Epinal.

Ceux qui n'y seront pas :
Le véliplanchiste gérômois Julien Bontemps, exilé du côté de Nantes, ne connaîtra pas sa 4e olympiade consécutive. Médaillé d’argent en 2008 à Pékin et triple champion du monde en catégorie RS:X, il doit céder sa place à son jeune compatriote Pierre Le Coq, nouveau champion du monde.
Le rameur gérômois Thibaut Lecomte, 23 ans, né à Remiremont, avait une petite chance après sa médaille d'argent décrochée aux derniers mondiaux d'Aiguebelette en 8 poids léger, mais l'étudiant en masso-kinésithérapie, qui s'entraîne au pôle France de Nancy, souffre d'une hernie discale sévère qui lui fait craindre pour la suite de sa carrière.
Et puis la tireuse vincéene Sabrina Toussaint, médaillée mondiale à l'arbalète, n’y sera pas non plus après avoir pris la 4e place des sélections nationales à la carabine le week-end dernier.


Haute-Marne :

C'est en Haute-Marne que de nombreux athlètes de talent ont vu le jour, à l’image de Lucie Decosse, née à Chaumont, un des plus beaux palmarès du judo français : triple championne du monde, vice-championne olympique à Pékin et championne olympique à Londres en 2012. En judo justement, deux frères haut-marnais pourraient obtenir leur billet pour Rio…

Originaires de Saint-Dizier, les frères Axel et Arthur Clerget font partie des meilleurs judokas français et peuvent espérer décrocher leur qualification pour Rio.
Arthur, le plus jeune, est devenu champion de France en novembre dernier à Rouen en moins de 73 kg. Il aura 24 ans en mars. Axel, bientôt 29 ans, est lui champion du monde et de France par équipe en moins de 90 kg.

C’est sans doute sa dernière chance olympique et il entend bien la saisir : Kévin Bouly, formé à Langres et licencié à Reims depuis 4 ans, est un des meilleurs haltérophiles français, avec des records impressionnants : 160 kilos à l'arraché, 200 kilos à l’épaulé-jeté. En cette année olympique, Bouly, 34 ans, est détaché à 100% par son employeur, la SNCF.

La nageuse bragarde Anouchka Martin va-t-elle participer à ses premiers Jeux Olympiques à 23 ans ? Expatriée à Marseille, où elle cotoie les Lacourt, Gilot et autre Manaudou, elle a disputé l’an dernier ses premiers championnats du monde et postule à une place en Bleu pour le le 50 mètres et le 4X100 mètres nage libre.

Sachez par ailleurs que le lac du Der en Haute-Marne pourrait servir de décor aux épreuves de nage en eau libre aux Jeux olympiques 2024 s’ils sont attribués à Paris et à la France. Le syndicat du Der souhaite en effet s’associer à la candidature française. Affaire à suivre donc...  


Meurthe-et-Moselle :

En Meurthe-et-Moselle, le sport nautique est à l’honneur. Avec Amandine Lhote d’abord, kayakiste au canoe kayak club de Nancy Tomblaine. Membre de l’équipe de France, l’athlète de 29 ans s’illustre dans la course en ligne.  Peut être bientôt sélectionnée pour Rio, Amandine Lhote n’était pourtant pas attirée à la compétition de Haut Niveau…

Ecoutez Amandine Lhote
Magnum la Radio

En aviron cette fois, le rameur Pierre Houin, de l’US Toul, a lui aussi de fortes chances de s’envoler pour RIO.  Elu rameur de l’année 2015, le double champion du monde, champion d’Europe, âgé de 21 ans, garde les pieds sur terre, notamment après la déception l’année dernière d’une deuxième place aux championnats de France…
Ecoutez Pierre Houin
Magnum la Radio

Et puis dernier sportif meurthe et mosellan, qui pourrait être sélectionné pour les JO : le basketteur du SLUC Nancy Florent Pietrus à condition que la France se qualifie et qu'il soit retenu dans le groupe pour Rio.

 

Dernière modification le vendredi, 22 janvier 2016 14:08
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800