Menu
Vous êtes ici»

Armée : 70 suppressions de poste en prévision au 1er RT d'Epinal

La Lorraine ne sera pas épargnée par la restructuration de l'Armée annoncée ce mercredi par le Ministre de la Défense.
 
Les militaires du 1er RT d'Epinal - Archives © Magnum la Radio
Les militaires du 1er RT d'Epinal - Archives
7 500 postes seront supprimés en 2015, en France, dans les rangs de l'armée pour faire de nouvelles économies.
Région la plus concernée, la Champagne-Ardenne avec Châlons-en-Champagne (Marne) qui va perdre 960 postes consécutifs à la dissolution du 1er Régiment d’artillerie de marine (RAMa) et de l’état-major de la 1re Brigade mécanisée.

La Lorraine ne sera pas épargnée.

Le 1er Régiment de tirailleurs d’Epinal (Vosges), sera «transformé en régiment d’infanterie de nouvelle génération» tout comme le 8Régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres (Tarn).
Concrètement pour la cité des images, cela signifie la suppression progressive d'environ 70 postes.
Malgré cette perte de postes, le député-maire de la ville, Michel Heinrich reste optimiste, car cela ne remet pas du tout en cause la pérennité du site…

Michel Heinrich, député maire d'Epinal


En revanche, la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle) est confortée avec le rattachement de la base aérienne de Drachenbornn (Bas-Rhin) qui sera transformée en «élément air rattaché».

La suppression de tous ces postes inscrite dans la loi de programmation militaire 2014 - 2019, doit porter sur le soutien, les structures organiques, l’environnement et l’administration du ministère. Les forces opérationnelles seront préservées, précise le ministère de la défense dans son communiqué.


Dernière modification le vendredi, 17 octobre 2014 09:31
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800