Menu
Vous êtes ici»

Vosges : le retour des brigades équestres pour surveiller les forêts

Comment accueillir toujours plus de public tout en préservant mieux la forêt ? Question épineuse pour l’ONF. C'est sans doute un élément de réponse avec le retour en force des brigades équestres dans le massif. Première sortie à Remiremont.
 
La brigade équestre de l'ONF © Magnum la Radio
La brigade équestre de l'ONF

L'office national des forêts veut remettre au goût du jour les brigades de surveillance équestres. Un bon moyen de parcourir jusqu'à une trentaine de kilomètres sur la journée et de nouer le contact avec les usagers de la forêt. 

Ce ne seront pas les deux agents qui ont effectués une première ronde, le week-end dernier en forêt de Remiremont qui diront le contraire. Même pour eux, l'approche est beaucoup plus écologique qu'à bord d'un véhicule et nettement moins éprouvante qu'à pied.

Le public est de plus en plus nombreux en forêt. Si cette appétence pour la nature a tout à fait le droit d’être comblée, il n’en demeure pas moins qu’elle pose des soucis de préservation d’espaces naturels sensibles.
Cet été, 10 journées de surveillance équestre sont programmées sur l’ensemble du massif, à Saint-Dié, Gérardmer, Remiremont et dans le massif du foissard.

Lors de vos balades dominicales, vous risquez de rencontrer Anna, agent patrimoniale sur le secteur de Bussang - Saint Maurice sur Moselle et sa jument Beauty.

Anna Gégout, agent patrimonial ONF
Benoît Boulanger


L'ONF joue la carte de la prévention afin d'informer le public et sensibiliser au respect de l'environnement. Si toutefois, confrontés à des comportements néfastes, il fallait sévir, les agents sont tout à fait aptes à sortir le carnet de timbres-amendes et infliger un PV à partir de 165€ !

La protection de l'environnement, essentielle dans un département qui mise sur la nature pour développer le tourisme, a un prix. L'objectif est de pérenniser ces journées de surveillance. Cela passe notamment par l'adhésion des communes concernées, c'est pourquoi, lors de ce premier dimanche de prévention, les élus étaient invités.

Dernière modification le mercredi, 03 août 2016 16:15
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800