Menu
Vous êtes ici»

Vosges : des parlementaires au Stage de Préparation à l'Installation

Deux députés et un sénateur vosgiens sont allés à la rencontre de futurs entrepreneurs ce lundi, dans l'un des SPI (stage de préparation à l'installation).
 
Les parlementaires au SPI à Epinal ce lundi © Magnum la Radio
Les parlementaires au SPI à Epinal ce lundi

Les stages de préparation à l'installation. Si vous n'avez jamais songé à lancer votre propre boîte, vous avez peu de chance de connaître ce système. Il s'agit d'une formation de quelques dizaines d'heures, obligatoire (pour le moment) lorsque l'on veut monter sa société. On y apprend quelques bases, comme les structures juridiques, le régime fiscal, la gestion commerciale, la facturation ou encore sur le statut social du futur entrepreneur.

Ce stage, actuellement obligatoire, est payant (environ 200 euros dans les Vosges), il s'étale sur quatre jours. Il permet aussi à certains entrepreneurs en devenir de prendre un peu plus conscience de l'enjeu, en cas de dépôt de bilan notamment, de se lancer dans une telle démarche. 

Le système devrait être rendu facultatif dans le projet de loi PACTE (Le Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises du gouvernement ndlr) dont l'examen en commission à l'Assemblée Nationale bat son plein. 

C'est dans dans ce contexte que deux députés et un sénateur, Gérard Cherpion, Stéphane Viry et Daniel Gremillet, ont visité ce matin l'un de ces stages, à Epinal, dans les locaux de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.  L'occasion d'initier pour les élus, un échange avec les stagiaires, en savoir plus sur leurs profils, leur projet, leurs attentes aussi. 

Pour certains, ce stage est une révélation, à l'image du député Stéphane Viry, qui confesse avoir changé d'avis sur ces SPI à l'issue des échanges.

"Je m'interrogeais beaucoup sur l'utilité et la pertinence de ce stage, parce que depuis plusieurs semaines, on nous explique que ce n'est pas utile, de l'argent dépensé et du temps perdu" dit le député de la première circonscription des Vosges, qui s'est dit "convaincu".

"C'est dans l'intérêt des créateurs d'entreprises de passer quelques jours, pour bien comprendre l'environnement" explique le député à l'issue de cette visite. 

"Pour moi, une information majeure c'est d'apprendre que seul 70% des stagiaires franchissent le cap" s'étonne le parlementaire qui voit dans ce chiffre toute la pertinence de ces stages. "Parce qu'à défaut d'avoir cet instant de sensibilisation à l'entrepreneuriat, peut être que 100% des candidats s'installeraient et peut être que 30 n'auraient pas in fine l'aptitude avec toutes les conséquences collatérales d'un dépôt de bilan ou d'une catastrophe économique tant pour eux que pour leurs familles". détaille longuement Stéphane Viry. 

Pour le député, le fait qu'un filtre naturel par ce stage, et par la conscience individuelle qui résulte de ces quelques jours "montre s'il en était besoin encore de la pertinence de ce stage".

Stéphane Viry, député des Vosges
Kilian Kueny


Dernière modification le samedi, 15 septembre 2018 08:45
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800