Menu
Vous êtes ici»

150 postes menacés dans les hôpitaux d'Epinal et Remiremont

La direction a dévoilé son "plan de performance" pour les quatre années à venir pour les hôpitaux de Remiremont et d'Epinal. Les agents vont devoir se serrer la ceinture.
 
Le Centre Hospitalier d'Epinal, capture d'écran © Google Street View
Le Centre Hospitalier d'Epinal, capture d'écran


La direction a dévoilé son plan de performance, concernant l'Hôpital Emile Durckheim d'Epinal et le Centre Hospitalier de Remiremont, pour les quatre années à venir.  Plan qui a été présenté ce matin, en présence des représentants de l'Agence Régionale de Santé, du maire d'Epinal, Michel Heinrich, mais également de la Commission Médicale, les représentants CHSCT, représentants des cadres etc. La présentation au personnel romarimontain a eu lieu au cours de l'après-midi. De grosses économies sont à prévoir pour le personnel hospitalier.  

Selon la CGT, une centaine de postes seront supprimés au cours des quatre prochaines années. Le centre hospitalier d'Epinal comme celui de Remiremont devraient, pendant cette période, voir également fermer onze lits en médecine et douze en chirurgie. De nouvelles contraintes qui ont du mal à passer pour le syndicat, qui affirme que des réductions de postes décidées en 2017 se fait encore sentir aujourd'hui. 

Des annonces qui s'ajoutent à d'autres, comme un parking qui sera payant pour les agents sur le nouvel hôpital d'Epinal, une augmentation du prix des repas, RTT supprimées pour les personnels à temps partiel. Le nettoyage de l'hôpital serait confié à la sous-traitance, les admissions seraient centralisées en un seul et même endroit. Le travail des secrétaires médicales serait aussi impacté par ce plan de performance, en réorganisant le travail.  Le temps de présence des soignants en médecine serait également optimisé, l'une des craintes du syndicat, c'est que le temps de présence soit revu à la baisse. Une baisse envisagée également, concernant les coûts de remplacements médicaux, qui impacterait le salaire des médecins remplaçants. 

Un plan qui n'est pas encore officialisé pour l'heure selon la CGT qui n'entend toutefois pas en rester là. Une journée de mobilisation est d'ores et déjà actée le 5 octobre prochain.

Avec un rassemblement prévu sur les coups de 14H sur la Place des Vosges à Epinal. Avant une marche blanche jusqu'au siège spinalien de l'ARS, à laquelle sont conviés les citoyens et les retraités.

Dernière modification le mercredi, 26 septembre 2018 09:30
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800