Menu
Vous êtes ici»

Vosges : hôpitaux de Remiremont et d'Epinal, Vannson en médiateur

Le président du conseil départemental des Vosges a été nommé comme médiateur par l'Agence Régionale de Santé du Grand-Est.
 
François Vannson Président du CD88 (à droite) et Christophe Lannelongue, DGal ARS Grand-Est (à gauche) © Conseil Départemental des Vosges
François Vannson Président du CD88 (à droite) et Christophe Lannelongue, DGal ARS Grand-Est (à gauche)



Etablir une offre de soins cohérente, adaptée et de proximité. Ce sont les objectifs fixés par l'Agence Régionale de Santé du Grand-Est à François Vannson, le président du conseil départemental des Vosges, au sujet de la fusion des hôpitaux de Remiremont et d'Epinal. 

Dans ces établissements, la grogne monte au sein des agents, face à de nouvelles coupes budgétaires attendues. Il y a quelques semaines, les syndicats ont tiré la sonnette d'alarme face à la première mouture du "plan de performance" des deux établissements proposés par la direction des établissements et l'ARS, qui prévoyait entre autre, la suppression à terme de 150 postes, ainsi que des fermetures de lits. L'annonce avait entraîné l'organisation d'une manifestation dans les rues d'Epinal. 

Depuis cette annonce, c'est le silence radio, les comités de pilotage sont repoussés les uns après les autres, le prochain étant prévu le 5 novembre 2018. 

Via communiqué, le Conseil Départemental des Vosges annonce donc cette nomination de son président en tant que médiateur. 

Le communiqué : 

"Hôpitaux d’Epinal et Remiremont : mission de médiation confiée à François Vannson 

Monsieur le Directeur Général de l’ARS Grand-Est, Christophe Lannelongue, a souhaité confier une mission spéciale au Président du Conseil Départemental des Vosges.

Il est essentiel de travailler sur un schéma d’organisation des soins entre les établissements hospitaliers d’Epinal et de Remiremont, afin de proposer sur ce territoire une offre de soins de proximité, cohérente et adaptée, au bénéfice du patient. 

Un tel projet nécessite impérativement écoute, échange et concertation, en prenant en considération l’ensemble des différents points de vue et perceptions, pour lui permettre d’exprimer pleinement son potentiel et de se réaliser dans les meilleures conditions.

Pour ce faire, Il est primordial qu’un dialogue constructif puisse exister entre les différents intervenants d’un tel dossier, en conservant le patient et les équilibres territoriaux aux cœurs des préoccupations.

A ce titre, écouter, entendre et veiller à accorder les voix de ces acteurs majeurs pour un tel projet que sont les personnels médicaux et paramédicaux des deux établissements paraît un objectif incontournable ; c’est la raison pour laquelle le Président Vannson a accepté la mission de médiation qui lui a été confiée par le Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS), en accord avec les représentants du personnel soignant.

Conscient des difficultés et des enjeux de ce dossier, François Vannson souhaite pleinement assumer ce rôle de médiateur pour mettre en place une action de convergence entre les deux communautés médicales.

Conformément aux ambitions affichées dans le « Plan Santé Vosges », qui découle du Schéma Départemental d’Accessibilité des Services au Public (SDASP), l’un des objectifs majeurs est de développer l’attractivité du Département grâce à des actions concrètes élaborées avec les professionnels de santé eux-mêmes. Une telle médiation est la confirmation de l’engagement du Conseil Départemental au service de nos territoires et au bénéfice de nos populations."

 

Dernière modification le mardi, 23 octobre 2018 17:53
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800