Menu
Vous êtes ici»

Gilets Jaunes : les banques alimentaires s'inquiètent pour la collecte d'hiver

Depuis ce matin et jusqu'à dimanche, les Banques Alimentaires organisent leur grande collecte d'hiver. Sur fond de mouvement des gilets jaunes, les organisations sont inquiètes.
 
Bandeau officiel de la collecte d'hiver 2018 © Banque Alimentaire
Bandeau officiel de la collecte d'hiver 2018


C'est une tradition pour elles, deux fois par an. Les Banques Alimentaires procèdent depuis ce vendredi matin à leur grande collecte hivernale de denrées. De la nourriture qui est ensuite redistribuée à plusieurs associations, comme les Restos du Coeur par exemple, pour venir en aide aux plus démunis. 

A travers la région, les "gilets oranges" de la Banque Alimentaire vont se poster à l'entrée de très nombreux magasins et centre commerciaux, dans l'optique de recevoir vos dons de denrées. "Pour nous, c'est quand même un week-end qui est essentiel" explique Geneviève Pupil, la présidente de la Banque Alimentaire de Meurthe-et-Moselle. "Cela nous permet de récupérer des denrées dont nous avons absolument besoin, pour aider les personnes fragiles et en difficultés" poursuit-elle. 

De quoi a besoin la Banque Alimentaire ? "Des produits secs" répond Geneviève Pupil, "de la farine, de l'huile, des conserves de viandes ou de légumes, des pâtes, du lait maternisé" liste-t-elle. La générosité elle, ne se dément pas d'une collecte à l'autre. "L'an dernier, sur la Meurthe-et-Moselle, nous avons collecté 128 tonnes de denrées pour la collecte d'hiver, ce qui correspond à peu près à 260 000 repas" explique la présidente de l'organisation. 

A travers la quasi-totalité des grandes surfaces lorraines, c'est près de 12 500 bénévoles qui vont se relayer au fil du week-end. Un nombre de bénévoles nettement supérieur à celui de la deuxième grande collecte annuelle organisée par les Banques Alimentaires, qui a lieu à chaque printemps.

Si moins de bénévoles sont présents au printemps, ce qui réduite le nombre de magasins couverts, le niveau de générosité des clients reste sensiblement le même. "On a vraiment de la chance parce que jusqu'à présent, les gens se sont montrés extrêmement généreux" salue la présidente de la Banque Alimentaire 54. "En ce qui concerne la collecte de printemps, c'est quelque fois plus difficile de mobiliser des bénévoles dont il y a moins de magasins couverts, mais si on fait le ratio entre le nombre de magasins, les gens sont aussi généreux lors de la collecte de printemps que celle d'hiver". explique-t-elle. 

Mais les craintes sont là, et elles concernent avant tout le mouvement des "Gilets Jaunes". Mobilisés contre les prix du carburant et les taxes depuis le 17 novembre dernier, de nombreuses actions de blocage d'axes routiers stratégiques ou de zones commerciales se tiennent depuis une quinzaine de jours. Des craintes qui sont renforcées par les baisses annoncées des chiffres d'affaire de certains commerçants, qui vont de 60 à 80% parfois en Meurthe-et-Moselle, s'est alarmé le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du département cette semaine.

"C'est vrai que ce mouvement protestataire, qui s'accompagne de nombreux points de blocage, ça nous prose quelques problèmes" confesse Geneviève Pupil. "On craint quand même une baisse des quantités récoltées. On espère que cette collecte va se dérouler sans obstacles et dans un respect mutuel" poursuit-elle. "On est quand même une organisation caritative, je pense quand même qu'ils vont comprendre que c'est quelque chose d'essentiel" ajoute la présidente de l'association. 

Face à ces craintes, pourquoi ne pas avoir décalé la collecte ? Parce que c'était impossible, trop compliqué, explique Mme Pupil. "C'est vrai que notre fédération avait pensé un moment, suspendre cette collecte. Mais tout était déjà prêt ! Les magasins prévenus, les assurances prises, etc" détaille la présidente de la BA54, qui ajoute,"C'était très très compliqué de la remettre".

Geneviève Pupil, présidente de la Banque Alimentaire 54
Kilian Kueny


Les collectes se tiennent jusqu'à dimanche, selon l'ouverture des magasins ce matin là. 

Dernière modification le vendredi, 30 novembre 2018 14:53
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800