Menu
Vous êtes ici»

Vosges : un nouveau centre de tri pour les sacs jaunes

A Chavelot, près d'Epinal, un centre de tri flambant neuf va sortir de terre. Il sera opérationnel en septembre.
 
Vosges : un nouveau centre de tri pour les sacs jaunes © Magnum la Radio

Magnum la Radio
Magnum la Radio
Magnum la Radio
Magnum la Radio
Magnum la Radio


Un nouveau centre de tri des déchets ménagers est en construction sur la zone industrielle du pré Droué à Chavelot. Evodia a confié le marché du tri des recyclables vosgiens (journaux, revues etc) pour dix ans, à compter de novembre 2018 à la société Citraval, appartenant au groupe alsacien Schroll, puisque le marché public s'achevait avec Suez-le Barisien.

D'une superficie de 12 000 mètres carrés, le centre de tri doit être opérationnel en septembre. Selon Benoît Jourdain, le président d'Evodia (le syndicat départemental de valorisation des déchets), "il y avait des évolutions réglementaires qui impliquaient de l'investissement que ce soit sur l'ancien centre de tri ou un nouveau."

"Le gros enjeu, c'est l'extension des consignes de tri. Progressivement, tous les emballages plastiques seront recyclés et recyclables.
Aujourd'hui, on ne recycle pas un certain nombre d'emballages, comme les pots de yaourts, les films alimentaires, les barquettes car souvent les filières n'étaient pas en capacité de les recycler.
Mais dans les Vosges, en 2020, on va recycler toutes les résines plastiques, c'est une opération très complexe à organiser, nécessitant de nouvelles machines. C'est ce que ce nouveau centre de tri permettra."

"Le tri, ce n'est pas qu'une affaire d'environnement, on fait cela aussi pour l'économie locale. La plupart des déchets qui entrent dans un centre de tri restent sur notre territoire dans des entreprises vosgiennes, qui vont utiliser ces déchets comme matière première. Nous sommes à 500 mètres à vol d'oiseau de la papeterie Norske Skog qui est le meilleur symbole de cette économie circulaire." A la demande d'Evodia, un circuit de visite pour comprendre le tri sera intégré au centre, à destination des plus jeunes.
Benoît Jourdain
Doris Henry


L'entreprise Citraval devrait reprendre une vingtaine de salariés travaillant au centre de Razimont, le sort des autres salariés sera connu en septembre.

Dernière modification le lundi, 04 mars 2019 09:38
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800