Menu
Vous êtes ici»

Haute-Marne : bientôt la fin des péages autoroutiers pour les pompiers !

Bientôt, pompiers, gendarmes, policiers ou SAMU ne paieront plus les péages autoroutiers en se rendant en intervention.
 
Le 18, pour appeler les pompiers, illustration © Magnum la Radio
Le 18, pour appeler les pompiers, illustration

Bientôt la fin d’une très longue attente pour les pompiers, les gendarmes, les policiers ou le SAMU. La ministre des transports, Elisabeth Borne, a annoncé qu’un accord a été trouvé avec les sociétés autoroutières. L'accord vise à permettre la gratuité pour les véhicules de secours. 

Cela faisait depuis 2017 que l'a mesure, votée, était donc attendue, notamment en Haute-Marne; le département étant traversé par l’A5 et l’A31. Mais le gouvernement n'a jamais publié le décret d'application. 

"On était dans l'attente de cette mesure, et là, la ministre des transports que c'était une mesure de bon sens et qu'elle allait la mettre en application" se réjouit André Noirot, le président du Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Haute-Marne. "Moi ça m'avait franchement interpellé que les sapeurs-pompiers doivent payer l'autoroute, surtout que l'on rend aussi des services aux sociétés d'autoroute" poursuit le patron des soldats du feu haut-marnais, qui évoque un juste retour d'ascenseur.

Concrètement, si les pompiers ne paient pas l'autoroute lorsqu'ils réalisent une intervention sur l'A31 par exemple. En revanche, ils doivent passer à la caisse, s'ils empruntent l'axe pour se rentre sur le lieu d'intervention, si celui-ci est hors du réseau autoroutier. C'est donc cette barrière là qu'il s'agit de faire sauter, en mettant à jour les conventions entre les différentes parties. 

Mais la ministre a également prévenu, si la mesure va entrer en application, il ne faudra pas non plus s'attendre à la publication au Journal Officiel, du fameux décret d'application. Le Gouvernement souhaite passer par une autre voie. 

"Finalement, les sociétés d'autoroute vont se rapprocher des services d'incendie et de secours, il existe déjà avec eux une convention qui nous lie" explique M. Noirot "pour accorder sans compensation la gratuité, sur leur propre domaine" poursuit-il. "Dès que la convention sera signée, elle va s'étendre en dehors de celui-ci". 

André Noirot, président du SDIS de Haute-Marne
Kilian Kueny


D'autant que les pompiers ne disposant pas de badges de télépéage, il fallait payer à la caisse, en faisant la queue. "Des départements comme la Haute-Marne, où l'on doit transporter des malades ou des blessés sur des centres hospitaliers comme Dijon ou Nancy, bon, on devait payer" dit M. Noirot, qui rappelle au passage, que les pompiers haut-marnais payaient là encore, même lorsqu'ils se rendent dans le Sud de la France, afin de renforcer la lutte contre les feux de forêt l'été.

Ces péages représentaient des dépenses de plusieurs milliers d’euros chaque année pour le SDIS de la Haute-Marne. Les conventions doivent être actualisées d’ici l’été.

Dernière modification le mardi, 16 avril 2019 19:24
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800