Menu
Vous êtes ici»

Haute-Marne : les rétentions de permis explosent

En Haute-Marne, les rétentions de permis se comptent par centaines depuis le début de l'année. La répression va s'intensifier.
 
Une moto de la Gendarmerie lors d'un contrôle, illustration © Magnum la Radio
Une moto de la Gendarmerie lors d'un contrôle, illustration

On ne le répètera jamais assez, sur la route, il faut être prudent. Deux personnes sont mortes ces derniers jours dans les Vosges, une autre a été grièvement blessée. 10 personnes sont mortes sur les routes vosgiennes depuis le début de l'année.

En Haute-Marne, le constat est moins dramatique, même s'il reste inquiétant, avec trois morts à déplorer depuis le début de l'année (tous âgés de moins de 25 ans), les forces de sécurité assistent à une véritable explosion des délits routiers.

Avec 467 permis de conduire supprimés entre le premier janvier 2018 et le premier mai, gendarmes et policiers se mobilisent. 40% des rétentions ont concerné de grands excès de vitesse, supérieurs à 40 km/H. 30% ont concerné des alcoolémies excessives au volant, et 30% pour conduite sous l'emprise de stupéfiant.

Le plus inquiétant dans ces chiffres, c'est la proportion de jeunes conducteurs qui sont pris en infraction. D'autant plus inquiétant que ces conducteurs avec un permis probatoire sortent de formation, pendant lesquelles ils sont censés avoir intégré les sensibilisation aux risques de conduite sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants. Or, ils représentent 40% des conducteurs qui perdent leurs permis à cause d'une consommation de drogue, 17% pour l'alcool et 10% des grands excès de vitesse.

Face à de telles fautes, l'objectif de répression est assumé. 

Françoise Souliman, Préfet de Haute-Marne
Kilian Kueny


Vous êtes désormais prévenus, d'autant que les contrôles vont s'enchaîner jusqu'à dimanche.

Dernière modification le mercredi, 09 mai 2018 06:40
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800