Menu
Vous êtes ici»

Nancy : il défend son épouse, mais risque la prison (pour une autre affaire)

Une drôle d'affaire a occupé les enquêteurs de la Brigade des violences urbaines et des véhicules de Nancy.
 
Un véhicule de police, illustration © Magnum la Radio
Un véhicule de police, illustration

Les faits remontent au 5 novembre dernier, en fin d'après-midi, rue du Maréchal Oudinot à Nancy. Une homme de 30 ans aperçoit un homme de 37 ans, qu'il connaît et avec qui, il a eu un différend par le passé. Le jeune trentenaire se moque de l'épouse de l'autre protagoniste, et le ton est monté. 

L'individu de 37 ans a alors violemment poussé celui qui importunait le couple. Ce dernier a répliqué en assénant un coup de poing au visage de l'époux, avant que celui-ci ne sorte un poing américain, en guise de menaces. L'échange de coup s'est poursuivi entre les deux hommes, mais l'arme blanche n'a pas été utilisée, indique une source policière. 

Le jeune homme de 30 ans s'est tiré de la mésaventure avec 30 jours d'ITT (interruption totale de travail), la main fracassée par le premier coup de poing qu'il a porté, il a déposé plainte deux jours après les faits.

L'homme de 37 ans lui, a été convoqué à la BVUV, la brigade des violences urbaines et des véhicules, lundi matin. A l'issue de sa garde à vue, il a été convoqué devant la justice pour le 18 octobre prochain, mais risque de ne pas attendre l'audience chez lui.

En effet, cet homme de 37 ans, habitant Nancy, est connu des services de police pour trafic de stupéfiants, et avait une peine de 20 mois d'emprisonnement à purger dans le cadre d'une condamnation, la peine n'avait pas été exécutée. 

L'homme a été déféré aujourd'hui en vue d'une incarcération afin purger la peine au Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville.
Dernière modification le mardi, 08 janvier 2019 19:06
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800