Menu
Vous êtes ici»

Nancy : un tag antisémite visant Simone Veil découvert

Un acte antisémite à Nancy. Un graffiti visant Simone Veil a été découvert ce matin en centre-ville. Il a rapidement été effacé.

 
L'abribus qui a été dégradé, capture d'écran © Google Street View
L'abribus qui a été dégradé, capture d'écran

 

"Simone Veil, avorteuse juive". C'est l'inscription qui a été découverte ce matin par des passants et signalée à la municipalité qui l'a rapidement fait retirer, d'un arrêt de bus en pierre, près du Cours Léopold. 

Le graffiti a été réalisé à l'aide d'un feutre bleu, indique la Police de Nancy, qui annonce qu'une enquête a été ouverte. Le dossier a été confié au GAJ, le groupe d'appui judiciaire.

Un tag antisémite qui soulève de nombreuses réactions, le maire de Nancy, Laurent Hénart fait part de sa tristesse et de son indignation dans un communiqué ce jeudi. 

"Je condamne fermement ce message qui n'est en aucun cas le reflet de notre ville.  Je remercie les services de la Métropole du Grand Nancy qui ont agi rapidement pour le faire disparaître. Je souhaite que le ou les auteurs de cet acte odieux soient rapidement appréhendés et sévèrement punis" ajoute le maire de Nancy.

"Honte à ceux qui souillent la mémoire de et . Haine des juifs et haine des femmes font toujours bon ménage. Féminisme et lutte contre l’antisémitisme doivent rester des alliés indéfectibles" a réagi pour sa part, Mathieu Klein, le président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle.

Tristesse et consternation pour André Rossinot, le président de la Métropole du Grand Nancy. "Dans notre métropole humaniste et partout en France, nous ne devons jamais céder à la banalisation de tels actes" au sujet de ce qu'il a qualifié "d'inscription odieuse". 

Dernière modification le jeudi, 14 mars 2019 17:06
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800