Menu
Vous êtes ici»

Grand Nancy : des cambrioleurs chevronnés interpellés

Jeudi dernier en fin d'après-midi, un passant a surveillé des hommes suspects à Seichamps. Il s'agissait d'une équipe de cambrioleurs. Ils ont été interpellés.
 
l'Hôtel de Police de Nancy, archives © Magnum la Radio
l'Hôtel de Police de Nancy, archives

Un citoyen qui remarque un drôle de manège et qui avertit la police. C'est de cette manière que les policiers de Nancy ont été avertis jeudi dernier (4 avril) des activités suspectes de trois personnes, dans le secteur du Saint-Laurent à Seichamps, en fin d'après-midi. 

Tout d'abord, l'homme observe deux individus qui lui semblent louches, et remarque également qu'une voiture tournait en rond, repassant régulièrement près des hommes, affairés à entrer dans une résidence.  L'homme compose le 17, donne les faits et les descriptions des individus et l'alerte de cambriolage en cours est répercutée sur les radios des policiers. 

A l'arrivée sur place d'un équipage de la BAC, la brigade anti-criminalité, la voiture suspecte prend la fuite, avec les suspects à son bord, en direction du rond-point d'Agincourt, une poursuite s'engage alors. Malgré les tentatives de les arrêter, les fuyards prennent tous les risques pour tenter de fuir les policiers, allant jusqu'à pousser la voiture de la BAC. C'est sur la commune de Moivrons que les policiers ont finalement réussi à stopper le véhicule des suspects. 

Deux des suspects ont alors pris la fuite en courant, ils seront rattrapés peu de temps après, sans faire de blessés. Les trois individus sont alors placés en garde à vue. Une équipe sans doute rompue à de plus gros cambriolages, aux vues du matériel dont ils disposaient. Les enquêteurs ont notamment mis la main sur des merlins (cognées de bûcheron), des pieds de biche, des coins, des talkie-walkie, tout l'outillage retrouvé dans le véhicule. 

Le butin du cambriolage a aussi été retrouvé dans le véhicule des suspects. 

Placé en garde à vue, le trio a été interrogé par les enquêteurs de la Brigade Criminelle, qui a repris le dossier en mains. Les enquêteurs vont s'apercevoir que le trio est suspecté d'avoir commis un autre cambriolage, le matin même, du côté de Saint-Dié-des-Vosges, un coffre fort avait alors été dérobé. 

Déférés samedi, ils devaient être jugés ce lundi en comparution immédiate. 

Dernière modification le mercredi, 10 avril 2019 05:51
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800