Menu
Vous êtes ici»

"Romain ne lâchera pas l'affaire, il restera président"

Florent Casolari, le directeur administratif des Gamyo d'Epinal, était notre invité ce mardi matin au lendemain du passage du club, devant la CNSCG à Paris.
 
"Romain ne lâchera pas l'affaire, il restera président" © Magnum la Radio

Ce lundi, les dirigeants des Gamyo d'Epinal était convoqués devant la CNSCG, le gendarme financier du hockey à Paris, pour s'expliquer sur les difficultés financières du club.

Florent Casolari, le directeur administratif, a participé à cette réunion : "Cela s'est bien passé. La CNSG a commencé par donner son point de vue sur la situation. On s'est mis d'accord pour que désormais, on essaie de les informer par mail dès que quelque chose sort dans la presse. Sachant que depuis que Romain a repris le club, on a toujours joué la carte de la transparence avec eux."

"On a parlé chiffres, ils ont juste demandé plus de réactivité de notre part pour leur donner des informations, c'est ce qu'on va faire. On est d'accord sur ce qui ne fonctionne pas, et pourquoi on en est là."
Florent Casolari
Doris Henry


Selon Florent Casolari, Romain Casolari va communiquer très vite d'ici la fin de semaine. Comment vit-il cette situation ? :
"Cela le touche parce que cela touche ses proches. Il savait dans quoi il s'embarquait. Un rôle de président dans un club sportif n'est pas forcément évident, un jour on est le meilleur, le lendemain on est le mec à foutre à la porte. Son état d'esprit n'a jamais changé. Il n'a pas l'intention de lâcher l'affaire quoiqu'il arrive, même si c'est difficile, même si on n'a pas les résultats escomptés. A l'heure actuelle, on a du retard mais cela ne change pas le fond de notre démarche."
"Il ne va pas lâcher et il n'a pas lâché !"
Florent Casolari
Doris Henry


Dernièrement, le président Romain Casolari a retiré son titre de président des Gamyo, sur sa biographie Twitter... Ce qui laissait planer aussi le doute chez les plus inquiets. Florent Casolari rassure :"C'est anecdotique. Gamyo a un impact de manière négative sur ses autres business alors il a essayé d'un peu s'en détacher, car il a d'autres choses à régler dans ses autres activités."
Florent Casolari
Doris Henry


Peut-on craindre un dépôt de bilan ?
"On n'a pas du tout l'intention de liquider la société, il est évident que si on fait n'importe quoi, forcément il y a un risque. On a jusqu'au mois de juin pour améliorer notre dossier, ensuite une décision sera prise début juillet sur l'avenir du club."
Florent Casolari
Doris Henry


Quel a été le plus gros manquement dernièrement sur lequel le club s'est engagé à s'améliorer ?
"Pour cette question, je laisserai Romain s'exprimer via son communiqué. Evidemment on ne pourra pas tout raconter car il se passe des choses à peu près tous les jours. Mais il donnera des exemples concrets sur ce qui nous met des bâtons dans les roues, et pourquoi on n'arrive pas à optimiser l'activité de la société. On reviendra plus tard sur les raisons."

"On est tous d'accord, les associés, pour dire que l'on est loin du potentiel commercial maximal de la boîte. Romain reviendra sur pourquoi cela n'est pas si évident que ça."

400 000€ de déficit, des procédures prud'homales et de nombreux impayés ? : "Une fois de plus, c'est Romain qui s'expliquera là-dessus."

"On comprend les inquiétudes des supporters. Il faut encore un peu prendre son mal en patience. Romain va bientôt faire un communiqué et s'expliquera."



Ce mardi matin, la CNSCG a publié un communiqué après l'entrevue de lundi - Situation SASP GAMYO EPINAL

Dans le cadre de son activité, la Commission Nationale de Suivi et de Contrôle de Gestion (CNSCG) de la FFHG s’est réunie hier afin d’échanger avec les dirigeants de 6 clubs, dont la SASP GAMYO EPINAL sur sa situation financière au jour de son audition.

La CNSCG et le club d’Epinal sont maintenant amenés à échanger des informations complémentaires permettant de cerner précisément la situation de la SASP et clarifier la stratégie de redressement de cette dernière à même de garantir la pérennité de la SASP.

Aucune décision n’a été prise à l’issue de la réunion tenue ce lundi 19 mars 2018. La CNSCG n’est pas amenée à se prononcer avant son étude des dossiers financiers qui se déroulera à partir de mi-juin 2018 conformément à son règlement et son cahier des charges.

Garante de l’équilibre économique des championnats de SAXOPRINT Ligue Magnus, D.1 et D.2, la CNSCG sera régulièrement informée de l’activité du club d’Epinal. 

Dernière modification le lundi, 26 mars 2018 19:55
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800