Pourquoi pas un cinéma le soir du réveillon ou le jour de l'An ?

Finir l'année, ou la commencer, dans une salle obscure avec pop corn et film à l'affiche... Beaucoup le tentent. A Epinal, les Cinés Palace proposent même une avant-première, le 1er janvier.

 Ce mardi 1er janvier, à 18h15, les Cinés Palace d'Epinal proposent une avant-première, et pas n'importe laquelle. Celle d'un film qui est annoncé comme l'un des prochains succès de 2019 : "Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu ?" Il s'agit de la suite du premier volet sorti il y a cinq ans.

Pourquoi le 1er janvier, jour férié, traditionnellement jour de pause, assez morose ? Tout simplement parce qu'il y a un public. Les personnes qui veulent s'occuper, celles qui sortent d'une gueule de bois...

Le film sera diffusé avec un mois d'avance, sur sa sortie nationale.

L'occasion plus globalement de se demander si les salles obscures sont vraiment fréquentées pendant les fêtes. La réponse est oui pour Arnaud Toussaint, le directeur des Cinés Palaces d'Epinal : "C'est plutôt calme les 24 et 25 décembre, mais à partir du 26, le public revient dans les salles, car il y a moins de choses à faire en famille. La période de fin d'année est plus familiale. En janvier, c'est plus un public senior qui aime les films d'auteur."

"Le 31 au soir, traditionnellement, on a une bonne clientèle composée d'adultes qui ne fêtent pas forcément le Nouvel an mais qui décident de s'offrir un cinéma pour finir en beauté l'année."


Et pour la diffusion de l'avant-première, c'est ce mardi 1er janvier à 18H15.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: