Confinement : encore trop d'abus dans les Vosges, tour de vis en vue

Au 4ème jour de confinement, la Préfecture des Vosges a fait un point ce vendredi. 
Magnum la Radio La préfecture des Vosges à Epinal, archives

Alors que les mesures de confinement au niveau national, en sont à leur quatrième journée d'application, il y  a encore trop d'abus constatés. 

La Préfecture des Vosges a fait le point ce vendredi aux côtés de l'ARS, alors que dans le département, on recense 189 cas confirmés et que 52 personnes sont hospitalisées et que 71 personnes sont à domicile. 

"Des dérives ou des cas de non-respect flagrant ont été observés qui mettent à mal notre protection collective et individuelle face au virus" dit le Préfet des Vosges, Pierre Ory, qui a rappelé le cadre général des sorties autorisées ou non, que vous pouvez retrouver ici.

"Les sorties et activités de loisirs en forêt, montagne et en général en plein air, sont interdites. De la même façon, pas de ballade le long de nos lacs ou réservoirs" a redit Pierre Ory.

Des contrôles seront effectués et toute infraction sera verbalisée (135€ d'amende forfaitaire et 375 € en cas de majoration). Les contrôles seront d’autant plus fermes aujourd’hui, notamment sur les routes,que certains pourraient envisager de « partir en week-end » : le confinement l’interdit évidemment.

Chacun est invité à respecter toutes les mesures de distanciation sociale et de confinement imposées à l’ensemble de la population.

"Après une période d’adaptation de la mise en place des mesures, pendant laquelle les forces de l’ordre ont mené des actions pédagogiques, nous sommes dorénavant dans le cadre de l’application stricte des consignes de confinement afin de lutter efficacement contre la propagation du virus" dit le Préfet.

"Le nombre de contrôle va augmenter dans les jours à venir afin de s’assurer du respect des consignes. Rien que pour la journée d’hier (jeudi ndlr) 68 verbalisations ont été dressées par les forces de l’ordre, concernant des personnes essayant de se soustraire à la mesure de protection sanitaire. Nous allons progressivement augmenter les points de contrôles et allons nous appuyer davantage sur les polices municipales dans les centre des villes qui en sont dotées" ajoute-t-il.

"Le cadre général est bien le confinement, même si les dispositions prévoient des exceptions pour certaines sorties, pour le bien être de tous, elles doivent revêtir un caractère exceptionnel. Les abus seront sanctionnés avec la plus grande fermeté".

///

Consignes à suivre

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19. Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

- Se laver très régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydro alcoolique,
- Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,
- Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,
- Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades,
- DEMEURER A AU MOINS UN METRE D’AUTRUI, EVITER LES RASSEMBLEMENTS, LIMITER LES DEPLACEMENTS ET LES CONTACTS : RESPECTER LE CONFINEMENT

Vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au Covid-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet. Vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation.
Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, appelez le SAMU-Centre 15.

Pour toute autre situation et information générale : appelez le numéro vert national au 0 800 130 000 qui vous indiquera la conduite à tenir.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: