Contre le GHB: le chouchou cache-verre

Juliette D'Eramo, jeune entrepreneuse de Nancy âgée de 21 ans a créé un chouchou cache-verre pour éviter les mauvaises surprises en soirée.
Instagram - Di_san_rocco Chouchou cache-verre
Partout, en France le phénomène du GHB ou drogue du violeur prend de l'ampleur notamment dans le monde de la nuit (bars, boites de nuits). Et le Grand Est n'y échappe pas...

Juliette D'Eramo est passé par là, lors d'un festival, une amie à elle, a été droguée à son insu puis agressée. Une expérience qu'elle a mal vécue.

Elle a donc décidé de lutter contre ce fléau en créant: un chouchou cache-verre avec une composition clean dans une démarche éco-responsable, les chouchous sont faits en tissus de seconde mains. Et confectionnés par ses soins.
Avec le phénomène du "balance ton bar" à Nancy, ça lui a permis de vendre ses créations.

Le chouchou cache-verre est un outil de protection et de dissuasion.

La grande majorité de ses clients sont des femmes, mais les hommes en achètent pour leurs proches (amie, copine, sœur...) ou pour eux-mêmes. Mais elle va mettre au point une autre création des pochons à mettre dans le portefeuille, la poche de son jean ou sur son porte clé... avec à l'intérieur un cache-verre. 

Une idée innovante mais qui ne fait pas l'unanimité auprès des bars et des boites de nuits. Ils sont réfractaires à ce genre de produits, ce qui pour eux reviendrait à admettre que ce problème a lieu dans leurs établissements.

Malgré cela, les festivals sont adeptes de cette idée, ils veulent se protéger et garder une bonne image. Juliette est en partenariat avec différents festivals: Les Talentueuses à Nancy, La Gay Pride à Metz, La Zikametz...

Ses produits sont disponibles sur son site: DiSanRocco | Etsy France 
Instagram: 
Di San Rocco (@di_san_rocco)

Un produit à utilité sociale, qui permet de lutter contre le GHB et protéger les fêtards. 

Pour rappel:

Le GHB est une drogue de soumission chimique, il est indétectable, il provoque une amnésie (1 cas sur 2) et disparaît de l'organisme au bout de 12h. 
- Les symptômes: fatigue, troubles de la vigilance, euphorie...
- Les effets indésirables: rapidité d'état d'ivresse, vomissement, vertiges, nausées,
Si vous pensez avoir été drogué à votre insu, n'hésitez pas à faire des prises de sang & urine et contacter rapidement la gendarmerie.












 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2022, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: