Décharges plastiques autour de Vittel : Nestlé s'engage à assainir les lieux

Après la révélation de décharges sauvages de vieilles bouteilles plastiques, Nestlé Waters répond et engage des analyses des sols.
Crédit : Magnum la Radio Décharge de They-sous-Montfort
Dans l'ouest-vosgien, quelques semaines après l'annonce de la découverte de vieilles décharges de plastiques dans les environs de Vittel, une entreprise mandatée par Nestlé Waters, mène actuellement des analyses pour identifier une éventuelle pollution.

Plus de 4 000 composants sont recherchés après un long travail de recherche notamment dans les archives pour identifier tous les sites de dépôts car depuis 60 ans, la végétation avait repris ses droits... Ces dépôts, c'est un vieil héritage qui remonte aux années 60, probablement des essais industriels de la création de la bouteille en plastique pour les eaux de Vittel.

Les précisions de David Vivier, ingénieur agronome et responsable industriel de plusieurs sites Nestlé Waters en Europe... "Je tiens à rassurer l'ensemble de la population, il n'y a aucune contamination en lien avec ces déchets. Il y a deux types de dépôt : Des dépôts de plastique et des dépôts de gravats, palettes. Nos premières analyses partielles démontrent qu'il n'y a aucune contamination sur les eaux souterraines, de surface, dans les sols et dans l'air. Quelque soit le choix de la solution de remédiation, nous allons financer les opérations nécessaires. On engage notre responsabilité sur ce dossier."


Outre les quatre décharges de plastique, cinq sites de gravats ont aussi été retrouvés. En septembre, l'entreprise mandatée transmettra ses recommandations aux autorités qui décideront de la manière dont il faudra traiter ces déchets...

Début mai, le collectif eau 88 avait mis au jour médiatiquement ces décharges plastiques, notamment celle de They-sous-Monfort, située sur des grosses buttes de terre, où de la végétation repousse et à proximité des captages Hépar. Renée Lise Rothiot est membre du collectif eau 88, pour qui le responsable n'est autre que Nestlé Waters, entré au capital de la Société des Eaux, en 1969

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: