Electricité : un appel à réduire la consommation à cause du froid

Face aux températures qui baissent et alors que les capacités de production électrique sont moins élevées que d'ordinaire, RTE appelle les particuliers à réduire leur consommation dans le Grand-Est.
KK / MLR - Les locaux de RTE à Nancy, archives

Le froid est là, bien installé sur notre région, et il a un impact direct sur la consommation électrique des foyers, qui pour la majorité se chauffent avec des chauffages électriques.

RTE, Réseau de Transport d'Electricité, le gestionnaire des lignes à très haute tension en France, a classé les départements de la région Grand Est en vigilance jaune (sur une échelle qui va de vert à rouge). 

L'entreprise, qui écarte tout risque de coupure, appelle tout de même les habitants à la vigilance, et surtout à modérer leur consommation, en adoptant des éco-gestes.  



Au total, six régions françaises sont concernées par cet appel, valable pour cette journée de jeudi jusqu'à 18H. 

Selon la "météo de l'électricité" Ecowatt, notre région restera concernée par cet appel à réduire la consommation énergétique pour la journée de vendredi. 

"Ce signal est activé pour sensibiliser les habitants lorsque la consommation en électricité d'une région est plus élevée que ses historiques de consommation à la même époque", précise RTE dans un communiqué. 

Parmi les conseils, il est demandé si possible de décaler l'utilisation de gros appareils comme un lave-vaisselle ou un lave-linge, de veiller à couper totalement les appareils qui sont en veille, de ne pas recharer son téléphone portable sur certains créeneaux comme entre 17H30 et 20H30, ou encore de couper les lumières qui ne servent à rien, par exemple.

Selon RTE, "si tous les Français éteignaient une ampoule, une économie de consommation d'électricité de 600 MW [serait] réalisée à l'échelle nationale soit environ la consommation électrique du Grand Nancy ou de l'Eurométropole de Metz".

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2022, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: