Epinal : des commerçants angoissés après les violences

Une cellule d'écoute psychologique a été mise en place par la CCI des Vosges, en soutien aux commerçants spinaliens qui ont mal vécu les violences du 5 janvier dernier.

Magnum la Radio Dégradations au centre ville d'Epinal

 

Les commerçants du centre ville d'Epinal, choqués par la manifestation qui a dégénéré le 5 janvier, peuvent être suivis. Une cellule d'écoute psychologique a été mise en place par la chambre de commerce et d'industrie des Vosges, pour également aborder les répercussions au niveau professionnel.

Une aide gratuite mais indispensable, car ces évènements ont laissé des traces selon Sylvain Jacobée, le directeur général de la CCI des Vosges : "Nous avons rencontré de nombreux commerçants, ils ont vraiment très mal vécu cet évènement, certains salariés ont une grande angoisse à revenir travailler."
"Il y a une grosse appréhension. Pour les bénéficiaires potentiels de cette aide, sachez qu'il ne faut pas essayer de garder cela pour soi car on aura beaucoup de mal à évacuer ce traumatisme. Il faut le faire relativement tôt, dans les premières semaines, pour éviter que le traumatisme ne prenne de l'ampleur."



D'autres sessions peuvent avoir lieu à la demande, sur réservation.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2022, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: