Fin de la coopération intercommunale entre Gérardmer et La Bresse

Après cinq ans au sein de la même communauté de communes, la logique de bassin de vie a prévalu. La scission a été actée.



Le mariage aura duré cinq ans. La rivalité entre Bressauds et Géromois était censée s’effacer lors de la création d’une grande communauté de communes en 2017. Finalement, les divergences politiques, les habitudes de vie n’auront pas réussi à faire perdurer cette union.

Au 1er janvier 2022, il y aura donc deux communautés de communes bien distinctes. L’une, la communauté de communes Gérardmer Hautes-Vosges, composée de Gérardmer, Champdray, Granges-Aumontzey…Liézey, Réhaupal, Le Tholy, Le Valtin et Xonrupt-Longemer.

Et l’autre communauté de communes des Hautes-Vosges, avec quatorze communes, dont La Bresse, Cornimont (où sera le siège), Basse-sur-le-Rupt, Rochesson, Vagney, Ventron, Cleurie, La Forge, Gerbamont, Saulxures-sur-Mosellote, Sapois, Le Syndicat, Tendon, Thiéfosse.

Cette scission a été actée par le préfet des Vosges, mercredi. C’est la dernière étape et l’officialisation d’un processus qui dure depuis plusieurs mois; après de très nombreuses délibérations, pour notamment répartir les biens et l’affectation des agents.

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: