Grand Nancy : le projet de nouveau tramway reporté, et après ?

Le projet de renouvellement du tramway de Nancy a été enterré pour quelques années, mais d'autres pistes existent.
KK / MLR - Le tramway sur pneus à Nancy, illustration
Les débats ont été vifs et houleux ce jeudi lors du conseil métropolitain du Grand Nancy, mais au final, les élus ont voté pour un report pour plusieurs années du projet de renouvellement du tramway sur la Ligne 1 du Réseau Stan.

Le projet, dont les travaux devaient débuter pour quelques mois ne se fera pas, en tout cas pas durant ce mandat municipal. 

En cause ici, le coût jugé trop élevé, plus de 500 millions d'euros, compte tenu de l'incertitude générale qui pèse notamment à cause de la crise sanitaire qui plombe complètement les finances, déjà mal en point selon la Chambre Régionale des Comptes, de la collectivité.

"Le coût des travaux du renouvellement de la ligne 1 mettrait en effet en péril la conduite des politiques publiques, telles que la transition écologique, la rénovation urbaine, ou les solidarités. À cela s’ajoute la crise sanitaire, qui bouscule les habitudes de déplacement, notamment en terme de transports collectifs" expliquait la Métropole ce jeudi soir.  

Un report qui ne dit toutefois pas que rien ne sera entrepris concernant les mobilités dans le Grand Nancy, une grande consultation doit émerger d'ici l'automne, avec l'ambition de remettre totalement à plat cette question des déplacements, dans une ville où 60% des trajets font moins de 3 kilomètres et où l'actuel tramway sur pneus prendra sa retraite en 2023.  


Présenté à l'automne 2021, le plan de mobilités métropolitain proposera :

-        un réseau de transports repensé avec le délégataire de Keolis afin d’être plus efficace et plus solidaire pour les habitants des 20 communes du Grand Nancy ;

-        quatre lignes de transports en commun structurantes pour répondre aux besoins de desserte (Brabois, université…), avec 20 km supplémentaires de voies réservées ;

-        davantage de parkings-relais aux différentes entrées de la métropole, connectés à des lignes de transports pour rejoindre facilement le cœur d’agglomération ;

-        un plan vélo ambitieux, avec 200 km de voies cyclables sécurisées ;

-        une politique d’aménagement en faveur des piétons, en développant la piétonisation et des zones apaisées.

"Le futur tramway est envisagé dans le cadre de cette refonte globale du réseau de transports, à l’échelle du bassin de vie. L’ambition d’un tram ferré est donc toujours d’actualité : un tram connecté dans le cadre d’un partenariat renforcé entre la Métropole, les territoires du Sud 54 et la Région Grand Est.

Une large concertation va être organisée dans les mois qui viennent, avec notamment l’organisation des Assises de la Mobilité au printemps prochain, réunissant l’ensemble partenaires et des usagers" toujours selon la Métropole.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: