Grève aux urgences : mobilisation à Epinal

Les agents de l'hôpital Emile Durkheim d'Epinal ont rejoint le mouvement national ce mardi.

Magnum la Radio Mobilisation devant le centre hospitalier Emile Durkheim d'Epinal

Entre manque de moyens, et violences quotidiennes, les personnels travaillant dans les services d’urgence sont à bout.
Ils expriment leur désarroi ce mardi, dans le cadre d’une grève nationale. A Epinal, on a rejoint le mouvement pour alerter sur ces conditions de travail extrêmement difficiles et lourdes à gérer chaque jour…

Témoignage de grévistes, recueillis aux portes des urgences spinaliennes…
"Nous voulons au moins un brancardier de nuit, des infirmières supplémentaires et un agent de sécurité H24 car nous subissons désormais régulièrement des scènes de violence."



Le préavis a été lancé pour 15 jours, à l’appel de la CGT et CFTC. Les grévistes se mobilisent sur leurs jours de repos de 9h à 10h, de 15h à 16h, ce qui n’a pas d’incidence sur le fonctionnement des urgences

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: