L'ancien maire de Nancy, Laurent Hénart, appelle à supprimer des jours fériés

Laurent Hénart demande au Gouvernement de supprimer 4 à 5 jours fériés pour les transformer en jours de congés.
Par ActuaLitté — Laurent Hénart - Livre sur la Place 2014, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47119816 L'ancien maire de Nancy, Laurent Hénart.

Supprimer 4 ou 5 jours fériés de notre calendrier, pour la France de l'après-covid ? C'est l'idée de Laurent Hénart, l'ancien maire de Nancy et président du Mouvement Radical (un parti politique proche de La République en Marche). 

L'ancien édile nancéien explique sa proposition dans les colonnes du Figaro ce mercredi. La mesure s'inscrirait dans le cadre de la relance économique, alors que le Gouvernement doit dévoiler ce jeudi, son vaste plan de relance.

Dans le collimateur de l'ancien maire de Nancy? Plusieurs dates, comme le 8 mai, le jeudi de l'ascension, le lundi de Pâques, ou encore la Toussaint. 

Ces jours fériés seraient toutefois transformés en jours de congés classiques pour les salariés, qu'ils pourraient choisir de placer comme ils l'entendent.

«C'est une vraie opportunité pour les salariés de définir leur propre calendrier tout en permettant aux entreprises de maintenir une activité tout long de l'année» détaille l'ancien ministre à nos confrères du Figaro

«Autant nous pourrions faire du 11 novembre la journée de toutes les mémoires en supprimant le 8 mai, autant nous pourrions supprimer les journées des lundi de Pâques, jeudi de l'Ascension, 15 août et Toussaint pour garantir aux salariés une égalité face à la liberté de culte» ajoute-t-il.

Le président du Mouvement Radical propose aussi d'annualiser ou mensualiser la durée du travail en France, jugeant que les 35 heures devaient demeurer un temps moyen de la durée hebdomadaire de travail, plaidant aussi pour un allègement des charges patronales jusqu'à la fin de l'année 2022. 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: