La réanimation du nouvel hôpital d'Epinal sous cloche

Un problème de santé publique nécessitant une profonde désinfection des lieux.

Le communiqué a été envoyé par la direction. "Suite à l’accueil d’un patient porteur d’une bactérie hautement résistante émergente (BHRe), le service de réanimation de l’hôpital n’accueille plus de nouveaux patients (ces derniers sont transférés vers le CHU de Nancy). Il s’agit d’un problème de santé publique bien connu (en 2019, rien qu’en Île de France, plus de 780 cas ont été signalés, dans 97 établissements de santé).

Au fur et à mesure des sorties, les chambres vont suivre un protocole de désinfection, avant la réouverture du service, qui devrait intervenir ce mercredi.

Dans l’attente, la Direction de l’hôpital assure que la présence de ces BHRe ne présente aucun risque pour les autres patients de l’hôpital.

Les BHRe sont des bactéries commensales du tube digestif. Elles sont résistantes à de nombreux antibiotiques et leur mécanisme de résistance est transférable entre bactéries. Le développement de ces résistances pourrait conduire à terme à des impasses thérapeutiques. C’est pourquoi il est indispensable de procéder à une désinfection complète d’un service, dès lors que la présence d’une de ces bactéries est constatée."

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: