Les touristes ignorent le loup de Ventron

{igallery id="8342" cid="185" pid="1" type="classic" children="1" showmenu="1" tags="" limit="0"}Les touristes n'ont pas peur du loup de Ventron.
Celui qui défraie la chronique ne semble pas effrayer les vacanciers.
Il n'y a pas de surchauffe au standard de l'office du tourisme. Même son de cloche à la mairie. Personne n'appelle pour savoir s'il est dangereux de séjourner dans les Hautes-Vosges.
Sur le terrain, cela se vérifie par l'hébergement. Denise Badonnel gère les « Chalets Fleuris », cinq gîtes qui affichent complets, pourtant, l'un se trouve juste à côté d'une des pâtures attaquées. Malgré cela, les touristes sont au rendez-vous...
{phocadownload view=fileplaylink|id=99|text=Denise Badonnel - gérante du site Les Chalets Fleuris|playerwidth=328|playerheight=200|playerheightmp3=30}
A noter que pendant ce temps l'enquête stagne. Les analyses scientifiques des morsures ne permettent pas de trancher en faveur d'un loup ou d'un chien. Les observations nocturnes se poursuivent.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: