Vosges : la SVPA tire la sonnette d'alarme

La SVPA (Société Vosgienne de Protection Animale) tire la sonnette d'alarme pour cet été concernant les abandons d'animaux.
Flickr

C’est les grandes vacances. De nombreuses familles prennent la route.

Certaines vont confier leurs animaux de compagnie à un proche, d’autres vont les abandonner.

Dans les Vosges, le nombre d’abandons ne cesse d’augmenter : +40% pour l’année 2020-2021.

Une tendance qui se confirme cette année. La Société Vosgienne de Protection Animale en appel à la responsabilité de chacun.

La directrice du refuge Nadège Hoff, nous donne les chiffres et nous détaille les actions menées.



La SVPA alerte sur l’accélération de l’abandon et sur la saturation de son refuge, qui a déjà atteint sa capacité maximale.




Mais que fait l'État ? En 2021, il a promulgué la loi sur la maltraitance animale.

La loi comprend plusieurs mesures pour lutter contre la maltraitance des animaux domestiques et des animaux sauvages captifs et améliorer leurs conditions de détention. Elle a été enrichie par les députés et les sénateurs.

Pour limiter les achats impulsifs et prévenir les abandons, le texte impose aux futurs primo-propriétaires d'un chat ou d'un chien ou d'autres animaux de compagnie de signer un "certificat d'engagement et de connaissance".

Un délai de réflexion de 7 jours est imposé entre la délivrance de ce nouveau certificat et l'achat ou le don de l'animal. Ce dispositif s’inspire de la proposition n° 6 du rapport du député Loïc Dombreval sur  "le bien-être des animaux de compagnie et des équidés",  remis en juin 2020 au Premier ministre et au ministre de l’agriculture.

L'état doit-il aller plus loin? Oui selon Nadège Hoff et elle a fait remonter aux politiques locaux les problèmes récurrents de l'abandon des animaux.





Les conseils de Nadège Hoff concernant l'adoption...  Cela doit être impérativement la conséquence d’un acte réfléchi.



Accueillir un animal au sein de son foyer représente des devoirs mais aussi des obligations. Certains animaux portent un passé douloureux, il faut essayer de ne pas alourdir leurs traumatismes.

L’adoption d’un animal nécessite un investissement. Vous devez vous assurer que vous disposez de suffisamment de moyens pour payer les frais liés à l’adoption. Vous devez aussi être en mesure de débourser périodiquement pour son alimentation et les soins médicaux et son entretien.

Pour obtenir la garde d’un animal, il faut cultiver sa patience. Le processus et les différentes démarches peuvent prendre du temps. De même, l’animal adopté peut mettre un de temps à s’habituer à vous et à votre mode de vie. Il faudra rester bienveillant au cours de cette période.



En France, on dénombre 16 894 animaux abandonnés et recueillis par la SPA entre début mai et fin août 2021, “un nombre historiquement à son plus haut niveau pour une période estivale”, alerte l’association de défense des animaux.

Le nombre d’animaux sauvés est en augmentation de 7% par rapport à 2019, une année déjà record. Parmi les mal-aimés: les chats. Ils ont été 11.669 sauvés par la SPA, dont des chatons dont le nombre augmente de 30% par rapport à 2019. Comme nous la décris Nadège Hoff, les chats sont victimes d’un cruel manque de stérilisation et d’identification.

De plus, un autre fléau est apparu celui du business de l'animal objet et des NAC (Nouveaux animaux de compagnie), qui fait aussi des ravages, notamment à cause de la facilité d'achat de ces petits animaux via internet.

850 NAC ont été accueillis cet été, pour un pourcentage d'augmentation hallucinant de 82% par rapport à 2019.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2022, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: