Un mois de grève à la Trane, de probables sanctions à l'encontre de 4 salariés

{igallery id="9453" cid="173" pid="1" type="classic" children="1" showmenu="1" tags="" limit="0"}A la Trane, à Golbey et Charmes, le conflit perdure. Quatre salariés mis à pied depuis une dizaine de jours ont passé dans la journée des entretiens préalables à des sanctions disciplinaires. Au plus grave, elles pourraient aller jusqu'au licenciement. Si sanction il y a, elles devraient être connues d'ici la fin de la semaine. La grève des salariés avait été jugée illégale car les employés bloquaient l' accès à l'entreprise. Suite à cette décision de justice, ils avaient déplacé le piquet de grève quelques mètres plus loin en face du bâtiment
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: