Une quarantaine d'emplois menacés chez Michelin à Golbey

L'inquiétude règne depuis l'annonce d'un vaste plan de suppressions de postes à l'échelle nationale.
Tous les sites français du fabricant de pneus sont concernés par un plan suppressions de postes, 2 300 suppressions sur trois ans, essentiellement des départs en pré-retraite. A l'usine de Golbey où l'on fabrique les fils et tringles utilisés pour la production des pneumatiques, c'est l'inquiétude.

Les effectifs ont déjà fondu, depuis que l'usine a fêté ses 50 ans en septembre 2019 selon Grégory Peltier est délégué syndical SUD chez Michelin à Golbey : "Cela concernerait quarante personnes sur la main d'oeuvre indirecte. On a une population assez jeune sur le site, il n'y a pas beaucoup de départs en retraite en prévision."


Plusieurs salariés pourraient donc être concernés par une rupture conventionnelle collective. Les négociations vont démarrer dans les prochaines semaines...

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: