Vosges : après la fermeture d'Elivia, où transformer la viande ?

200 producteurs vosgiens dépendaient du site de transformation de viande d'Eloyes... Ils doivent désormais trouver un plan B.
Google Street View

Le site de transformation de viande Elivia à Eloyes a fermé ses portes la semaine dernière. La production s’est définitivement arrêtée pour les 81 salariés, après des mois de bras de fer avec la direction de leur groupe, largement implanté dans l’ouest de l’hexagone.

Les 400 producteurs du Grand Est, dont la moitié sont Vosgiens,  doivent donc plancher sur un plan B de toute urgence. (Jusqu'à la fin de l'année, le groupe Elivia s'est engagé à transformer la viande provisoirement sur son site de Vitry-le-François).

Reprendre Eloyes est trop cher, il est envisagé d’adosser un outil de transformation à un abattoir local qui ne dépend pas d’un industriel. Rambervillers semble le plus probable selon Philippe Clément, le patron de la FDSEA des Vosges…


Un investissement à Rambervillers coûterait près de deux millions d’euros.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: