Vosges : le retour des steaks hachés en circuit court

Après la fermeture d'Elivia à Eloyes en 2019, c'est désormais à Rambervillers que les éleveurs de la région peuvent faire transformer leur viande en steaks hachés surgelés.
Crédit Magnum la Radio
Après la fermeture de l'unité de production de steaks hachés surgelés d'Elivia à Eloyes en 2019, plus de 300 producteurs du Grand Est se sont retrouvés sans solution pour transformer leur viande.
Deux ans après, un nouvel atelier de production de steaks hachés surgelés vient d'être lancé, à Rambervillers, au sein de l’abattoir Adequat. Pendant ces deux années, un groupe de travail s'était constitué pour répondre aux attentes des producteurs. Le seuil minimum de 170 tonnes d'engagement ayant été atteint, le projet a pu être validé, et les travaux du bâtiment ont commencé en septembre 2020.

Les producteurs sont la clé de voûte de ce projet, a assuré Jérôme Mathieu, le président de la chambre d'agriculture : "C'est la force du collectif pour cet outil de proximité."

"C'est un outil au service du producteur, nous assurons une prestation de service, ce n'est pas nous qui vendons les steaks hachés" a expliqué le directeur du site Philippe Mauchamp.

Selon les prévisions, 250 tonnes de steaks hachés surgelés doivent sortir de l’atelier de Rambervillers par an. Des produits qualitatifs, de façon bouchère, qui seront vendus ensuite par les producteurs, à la ferme ou en magasin de producteurs.

Philippe Mauchant est le directeur du site...


Douze personnes ont été recrutées pour cette nouvelle activité, dont d’anciens salariés d’Eloyes. Le coût total de l'investissement est de 4 350 000€, financé notamment par les éleveurs adhérents de la coopérative, pour restructurer également notamment la chaîne d'abattage.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: