Vosges : les pompiers s'équipent de drones de reconnaissance !

Les pompiers vosgiens ont reçu un nouvel équipement. Des drones qui vont leur permettre de pouvoir effectuer des reconnaissances ou des recherches de personnes disparues.
Magnum la Radio Un télé-pilote de drone du SDIS 88
Les pompiers vosgiens ont reçu du nouveau matériel. Le Service Départemental d'Incendie et de Secours des Vosges a en effet investi dans des drones, ces petits objets volants télécommandés. Equipés de caméras, les engins vont permettre de réaliser des reconnaissances lors de certaines interventions, comme pour un incendie sur un important bâtiment, ou encore un feu de forêt, une pollution de cours d'eau, un accident de transport de matière dangereuse, etc. L'un des engins va même pouvoir servir à rechercher une personne disparue dans une foret par exemple, grâce à sa caméra à vision thermique. 



L'autre utilité de ces drones, sera de pouvoir en faire usage dans un cadre préventif, comme le survol d'une zone donnée, en vue de préparer un plan d'évacuation par exemple, sur un bâtiment industriel complexe. 

Le SDIS des Vosges qui a ce mardi, signé une convention avec la Préfecture du département, qui permet aux télé-pilotes de pouvoir faire voler ces engins 24h/24 en intervention, y compris en ville, sans en faire la déclaration auprès de la mairie ou des services de l'état, comme la procédure, très stricte, le prévoit normalement. Une dérogation permanente pour les soldats du feu vosgien.



Pour autant, pas question pour les pompiers de faire voler un drone n'importe comment, les règles sont toujours strictes. Les télé-pilotes ont interdiction de dépasser les 150 mètres d'altitude, la distance elle aussi est limitée, bien que la portée théorique se monte à deux kilomètres.

Les télé-pilotes essaient de s'entraîner à manier leurs engins le plus souvent possible, deux à trois fois par semaine à raison d'une heure environ d'entraînement à chaque fois.

Cinq appareils seront bientôt dispatchés sur l'ensemble du département, cinq autre ont été achetés en même temps, mais resteront en réserve, au cas où l'un des drones serait détruit lors d'une intervention.

Dans le département des Vosges, douze pompiers seront formés à leur pilotage, d'ici la fin de l'année (quatre le sont déjà) après une formation auprès de la DGAC, la Direction Générale de l'Aviation Civile.

Entre les formations et l'achat du matériel, la facture pour le Service Départemental d'Incendie et de Secours des Vosges se monte à environ 5 000 euros.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: