Vosges : un compagnie de théâtre cherche un terrain pour spectacles en drive-in !

La Compagnie de la Cinquième Sirène veut y donner des représentations cet été. 
Compagnie de La Cinquième Sirène Logo de la Compagnie La Cinquième Sirène
Ils démarchent les collectivités locales, aussi bien que les propriétaires privés. Dans les Vosges, une comapgnie de théâtre déodatienne est à la recherche d'un terrain. 

Pourquoi faire ? Y monter un spectacle pour cet été. Malgré le coronavirus, et alors que le monde dui spectacle est à l'arrêt complet, que les cinémas aussi sont fermés, et qu'uaucun festival artistique ou musical ne peut se dérouler, ces vosgiens ont eu une idée.

Monter une scène et réaliser une rerpésentation en drive-in !

"L'idée c'est de pouvoir accueillir un minimum de cent voitures" explique Mathieu Brassier, le directeur artistique de la Compagnie de la Cinquième Sirène. "Et de pouvoir monter une scène de théâtre, qui pourrait servir aussi d'écran de cinéma. Un lieu qui serait peut-être légèrement incliné pour offrir à tout le monde une bonne visibilité, sous forme d'amphithéâtre par exemple" poursuit-il. 

Autre critère, il faut que le lieu soit disponible deux à trois jours, le temps de monter la scène et ranger le matériel. Pourquoi ne pas s'adresser à une grande surface ? Précisément pour ce critère du temps, désormais de plus en plus de magasins "ouvrent même le dimanche, on ne peut pas bloquer un parking 48h" note Mathieu Brassier, qui espère décrocher un terrain municipal.

Pour ce faire, le directeur artistique a contacté plusieurs collectivités, comme la Ville d'Epinal ou encore celle de Saint-Dié-des-Vosges. 

Pour ce qui est du budget, la compagnie ne dira pas non à une éventuelle participation d'une collectivité, toutefois, plusieurs subventions étaient déjà arrivées, du Conseil Départemental des Vosges ou de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles ndlr) notamment. "À partir du moment où on aura le terrain on pourra budgétiser" ajoute M. Brassier, qui envisage si la compagnie parvient à monter son projet, d'en créer d'autres.

Une ordre d'idée de ce que coûterait une place ? "Disons qu'on arrive nous à maintenir la balance sans avoir besoin de faire de billeterie" explique le directeur artistique. "Quoi qu'il en soit, même si on fait une billeterie, ce sera évidemment des tarifs raisonnables. L'idée c'est pas non plus de se faire de l'argent là dessus. C'est vraiment de pouvoir proposer une animation, des évènements, aux gens, pendant la crise. Donc on restera je pense sur des tarifs abordables, du 5 euros pour du cinéma, du 10 euros pour du théâtre" ajoute M. Brassier. 

Et si des bénéfices sont tirés de ces représentations, ils seront versés à des associations qui ont été pleinement actives lors de l'épidémie, comme la Protection Civile ou de personnels d'EHPAD par exemple.

Si vous possédez un terrain qui pourrait intéresser la compagnie, vous pouvez écrire un mail à l'adresse suivante : cie5sirene@gmail.com
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: