Affaire Mia : un mandat d'arrêt international émis contre Rémy Daillet

Le procureur de la République de Nancy annonce ce mardi qu'un mandat d'arrêt international a été émis à l'encontre de Rémy Daillet.
KK / MLR Rémy Daillet, dans l'une de ses vidéos, capture d'écran

Le procureur de la République de Nancy, François Pérain, a annoncé ce mardi qu'un mandat d'arrêt international a été émis à l'encontre de Rémy Daillet.

"Ce mandat d’arrêt a été pris au regard de plusieurs éléments dont les auditions de certaines des personnes placées en garde  vue et mises en examen" explique François Pérain dans un communiqué.

Le suspect, qui se trouverait en Malaisie, est largement connu et relayé au sein des milieux d'extrême-droite et complotiste, pour ses propos volontiers insurrectionnels, xénophobes et révisionnistes.

Son nom est apparu dans de nombreux dossiers ces dernières mois, comme l'attaque d'une gendarmerie à Dax à l'automne dernier, ou des tags antisémites sur des stèles au village martyr d'Oradour-sur-Glane. Des tags salués par celui qui est décrit comme une sorte de "gourou" dans une vidéo sur internet. 

"Au regard de ces éléments, Rémy DAILLET apparait comme l’animateur principal de la « mouvance » dans le cadre de laquelle s’inscrivent les mis en cause. A ce stade des investigations, il aurait joué un rôle dans l’organisation de l’enlèvement et aurait ainsi fourni les coordonnées de l’accueillante de la mère et de l’enfant à NEUFCHÂTEL" ajoute le procureur de Nancy.

"Compte tenu de la nécessité de garantir l’efficacité de l’enquête menée, je ne souhaite pas détailler plus avant  les éléments recueillis concernant le rôle joué par Rémy DAILLET dans le déroulement de l’enlèvement de la jeune Mia" il y a une semaine, dans le village vosgien de Les Poulières.


Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: