ASNL : la tribune Piantoni de Picot fermée deux matches

La commission de discipline de la LFP sanctionne une nouvelle fois l'AS Nancy-Lorraine et ses supporters.
Google Streets View Le stade Marcel Picot, capture d'écran
Après le tollé général soulevé en début de saison, suite aux chants homophobes remontés des travées du stade Marcel Picot de Nancy, l'ASNL a une nouvelle fois été punie par la Ligue de football professionnelle.

En cause, de nouveaux chants homophobes ont été scandés lors de la réception de Valenciennes lors de la 20ème journée de Ligue 2, visant le rival messin. 

A la punition de ces chants s'en ajoute une autre, pour l'allumage d'une cinquantaine de fumigènes et des jets de projectiles, lors de la réception de Châteauroux le 13 décembre dernier.

La commission de discipline a décidé la fermeture pour deux matches de la tribune Piantoni. 

Le club au chardon échappe toutefois à une lourde amende de plusieurs dizaines de milliers d'euros. 

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: