Epinal : une dizaine de lycéens interpellés en marge du "Père-Cent"

Malgré les menaces de la Préfecture des Vosges, des centaines de lycéens ont défilé à l'occasion du "Père-Cent" à Epinal.
KK / MLR - L'hôtel de police d'Epinal, archives
Une dizaine de lycéens a été interpellée ce vendredi matin à Epinal, annonce la préfecture des Vosges. 

Des interpellations qui se sont produites alors que plusieurs centaines de jeunes défilaient dans les rues, comme chaque année, à l'occasion du "Père-Cent", traditionnellement organisé à quelques semaines des examens du bac. 

Malgré les menaces de la Préfecture, que tout adolescent participant à ce défilé, s'exposerait à une amende de 135€, compte tenu du contexte sanitaire toujours difficile, le défilé a bien eu lieu, parti d'un lycée de la ville, en se dirigeant vers les autres établissements et grandissant un peu plus à chaque fois. 

Des défilés généralement organisés dans une ambiance bonne enfant, toutefois, ces interpellations ont été menées malgré des refus de se disperser, selon la Préfecture. 

"Rappelons que même si les lycéens portent pour la plupart un masque, ces défilés festifs, sont de nature à favoriser la circulation du virus puisqu’ils ne garantissent pas le respect des gestes barrières." explique le représentant de l'Etat dans un communiqué.

"Comme partout en France la situation sanitaire dans les Vosges se dégrade, en raison notamment de la présence des variants particulièrement contagieux. En témoigne la situation du lycée André Malraux de Remiremont fermé plusieurs jours, après que plusieurs cas de COVID-19 ont été détectés, pour garantir de bonnes conditions d’accueil des élèves".
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: