Epinal : une douzaine de detenus a refusé de rentrer en cellule

Une douzaine de détenus a protesté ce dimanche à l'heure de la promenade à la maison d'arrêt d'Epinal en refusant de réintégrer leurs cellules.
Google Streets View La maison d'arrêt d'Epinal, capture d'écran
Ils refusaient de retourner à l'intérieur de leurs cellules. Une douzaine de détenus de la maison d'arrêt d'Epinal a protesté ce dimanche à la fin de leur promenade, aux environs de 16h. 

Ils entendaient dénoncer certaines mesures sanitaires qui continuent à s'appliquer dans les parloirs, lors des visites de proches. "Ils trouvent anormal ce plexi pendant les parloirs" explique Fadila Doukhi, déléguée FO-Pénitentiaire. "On a mis en place des mesures barrières par rapport à la crise du Covid et donc, le motif du refus de réintégrer les cellules c'était ça" poursuit-elle.

Une vitre en plexiglas qui empêche tout contact physique entre les détenus et leurs proches, qui n'est pas du fait des surveillants, mais de l'administration, afin d'empêcher la contamination par le nouveau coronavirus de détenus. "À Epinal, on a déjà eu un cas de covid il y a un mois, un détenu qui était porteur du virus en arrivant, donc pour éviter de contaminer tout le monde, on prend des mesures sanitaires" dit Mme Doukhi. 

Ce type de protection va toutefois être maintenu "parce que le virus circule encore" explique la représentante syndicale. 

Une équipe d'ERIS, spécialisée dans les intervention en milieu carcéral, a été envoyée sur place et a fait remonter les détenus dans leurs cellules.

Toutefois, un détenu ne s'est pas laissé faire et s'est blessé en voulant escalader un grillage, il a été pris en charge par les pompiers.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: