Heillecourt : un tabac braqué pour une dette de stups, deux mineurs mis en examen

Deux adolescents, totalement inconnus des services de police ont été interpellés lundi matin après un braquage qui remonte au 20 avril à Heillecourt (Meurthe-et-Moselle)
KK/MLR - L'hôtel de police de Nancy, archives
Deux ados, des gosses "de bonne famille" qui sont "partis à la dérive" selon les mots d'un policier. 

Deux jeunes hommes âgés de 15 et 17 ans ont été déférés ce mardi, en vue d'une mise en examen par un juge des enfants à Nancy. 

Acte qui fait suite à leur interpellation lundi matin, dans le cadre d'une enquête ouverte après le braquage d'un tabac d'Heillecourt, le 20 avril dernier. 

Les policiers de l'UAB, l'unité d'atteinte aux biens, ont abattu un travail important pour boucler leur dossier, notamment une important exploitation de différentes caméras de vidéosurveillance. 

En visionnant des images de vidéosurveillance de magasins alentours, les enquêteurs sont parvenu à identifier un premier suspect, le jeune garçon de 17 ans, qui assurait le repérage des lieux pour que son complice ne passe à l'attaque.

Ce qui est arrivé donc, le 20 avril, le jeune homme âgé de 15 ans était entré dans le commerce, visage dissimulé et armé d'un couteau, pour se faire remettre les quelques centaines d'euros qui se trouvaient dans la caisse, avant de prendre la fuite. 

La veille, le duo avait été filmé, ensemble, dans un autre commerce, dans lequel ils avaient acheté le matériel en vue de commettre le braquage. 

Lors des perquisitions, une partie des vêtements utilisés le jour du braquage a été retrouvée, le reste avait été caché dans un sac plastique, jeté en forêt, des éléments qui ont tous été retrouvés par les policiers. 

Les deux jeunes hommes ont reconnu les faits lors de leur garde à vue, expliquant devoir rembourser, en partie, une dette de stupéfiants.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: