Piégé par des lycéens, le prof vosgien jugé

Jugé pour détention d'images pédopornographiques ce mardi, il a été requis huit mois de prison avec sursis à l'encontre de ce professeur d'école de l'ouest vosgien.
Magnum la Radio Parc de Vittel

Il avait été piégé par des lycéens de Vittel le 29 mai dernier, en s'inscrivant sur un site de messagerie en ligne et en répondant à un rendez-vous donné par une jeune fille de 16 ans. Un instituteur de l’ouest vosgien était jugé hier pour détention d’images à caractère pédopornographique.

Ces clichés avaient été découverts sur ses ordinateurs lors d’une perquisition menée chez lui après le guet-apens tendu par les ados. Le quinquagénaire reconnait une addiction à la pornographie, mais pas le visionnage de ces images qui selon lui, ont été téléchargées sur ses appareils lorsqu'il est allé visiter le darknet.

Pour son avocate, maître Nancy Risacher, il s’agit d’un lynchage, fomenté par ces jeunes : "On essaie de tuer un homme parce qu'il est instituteur, mais mon client n'est pas un pédophile. Il admet une addiction à la pornographie, mais il n'est pas attiré par des mineures. Les images retrouvées dans ses ordinateurs sont arrivées par hasard en allant sur le dark net. Par ailleurs, ces jeunes ont incité mon client à commettre une infraction, c'est grave quand même, cela me rappelle les heures sombres de notre histoire."



Le parquet a requis à son encontre huit mois de prison avec sursis et une obligation de soins. Par ailleurs, la substitut du procureur a fait savoir qu'elle désapprouvait la méthode des lycéens "ils ne doivent pas jouer aux justiciers, cela aurait pu être dangereux. La police et la gendarmerie sont là pour ça."

Mise en délibéré de la décision au 6 septembre. Le volet corruption de mineurs (concernant le piège tendu par les ados) fait encore l'objet d'une enquête, toujours en cours.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: