Le SLUC Nancy Basket en deuil

Christian Fra est décédé ce mercredi matin, à l'âge de 74 ans.
SLUC Nancy Basket
Emblématique président du SLUC Nancy Basket entre 2004 et 2014, Christian Fra est décédé ce mercredi matin à l'âge de 74 ans. C'est sous sa présidence que le club nancéien a tutoyé les sommets français, avec deux titres de champion de France acquis en 2008 et 2011 (cinq finales de play-offs) et deux campagnes d'Euroleague. Il avait également réussi à attirer au club, Nicolas Batum, joueur de NBA, pendant quelques mois en 2011 pendant la grève nationale dans le championnat américain.

Avant de s'engager dans le basket, Christian Fra avait réussi dans le transport de presse, avec ses entreprises Fra Diffusion et Fra Presse. Il se plaisait à raconter d'ailleurs que c'est lors d'une hospitalisation à la polyclinique de Gentilly pour son fils Bruno, avec vue sur le palais des sports, qu'il voulait s'investir dans ce sport.

Sous sa présidence, le SLUC Nancy Basket a vécu ses plus belles heures, avec un palais des sports enregistrant les meilleures affluences de ProA. Christian Fra avait ensuite démissionné en 2016, laissant la place à Marc Barbé (décédé à l'été 2017). Il était malgré tout encore président d'honneur.

Jean-Pierre Stouvenel est le président du club des supporters : "On avait des rapports humains très proches avec lui, en le côtoyant à Gentilly ou à l'extérieur, ou lors de nos déplacements en Europe. Son binôme avec Jean-Luc Monschau a très bien fonctionné, la preuve avec le palmarès."



Réaction de Laurent Hénart, maire de Nancy :
J'ai appris avec beaucoup de tristesse et d'émotion le décès de Christian Fra, Président d'Honneur du SLUC Nancy Basket.  Christian a été un très grand Président du Directoire du SLUC Nancy Basket, de 2004 à 2017, le hissant parmi les grands clubs européens. Des dizaines de milliers de Nancéiens ont partagé des moments de bonheur intense à Gentilly grâce à Christian Fra. Il a su, avec l'humanisme qui le caractérisait et une énergie hors du commun, s'imposer et imposer son club dans le monde du basket. Ce n'était pas évident puisqu'il avait eu la lourde tâche de succéder à un autre Président emblématique, Jean-Jacques Eisenbach. Avec un investissement financier exceptionnel, en adaptant la gestion du club, en le développant, il en a fait le meilleur club français de la décennie, avec à son actif cinq finales et deux titres de champion de France. Son management a été reconnu par ses pairs : il avait été à plusieurs reprises élu meilleur Président. Très proche de ses joueurs, il traversait sans hésitation la France et l'Europe pour les soutenir. Beaucoup avaient d'ailleurs gardé des liens affectifs avec lui.

C'est avec la même énergie et le même humanisme qu'il avait développé son entreprise de transports, Fra, spécialisée dans le transport de presse et au-delà dans les transports régionaux. Ce travailleur acharné n'hésitait pas à se mettre au volant d'un camion lorsqu'il le fallait. Il était constamment au milieu de ses hommes, comme il l'était avec les joueurs. Christian Fra avait le don d'entreprendre et savait innover : la voiture à six roues créée pour livrer la presse le plus rapidement possible afin de respecter les horaires, quels que soient les aléas, continue à marquer les esprits.
Son nom restera a jamais gravé dans l'histoire du SLUC Nancy Basket, dans les grands acteurs du monde de l'entreprise lorrain et dans la mémoire de notre ville.


Réaction d'André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy :
"C'est avec une profonde tristesse que j'apprends la disparition de mon ami Christian Fra. Mes premières pensées vont à son épouse et à sa famille. Figure emblématique du basket français et dirigeant historique du SLUC Nancy Basket, il a hissé le club dans l'élite des clubs hexagonaux, avec notamment deux titres de champion de France. Je me souviens des belles victoires que nous avons partagées, et, grâce à elles, des moments de liesse populaire dans le Grand Nancy. Ancien patron de Fra Presse et de Fra Diffusion, il comptait également parmi les grands entrepreneurs qui ont marqué l'économie de notre territoire.
Christian Fra avait la passion du basket chevillée au corps. Il a développé et soutenu le SLUC avec un engagement sans faille. C'est aujourd'hui tout le sport grand nancéien qui est en deuil. Sa fidèle présence au bord du terrain nous manquera à tous."


Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: