Lunévillois : il braque une arme factice pour une histoire de stationnement

Un différend au sujet d'une place de stationnement s'est soldé par une garde à vue à la gendarmerie de Baccarat.

Magnum la Radio - Une salle d'audience dans un tribunal, ici à Epinal, illustration

Pour une querelle autour une place de stationnement, la gendarmerie a été appelée dans le Lunévillois vendredi, explique le Groupement de Meurthe-et-Moselle ce mardi, sur les réseaux sociaux

Au cours de l'altercation qui s'est produite à Reherrey, un individu a sorti un pistolet, qui était un pistolet à billes, avec lequel il a tiré à plusieurs reprises sur sa victime qui a été touchée par deux fois au visage. 

Les gendarmes de Baccarat ont procédé à une interpellation et un placement en garde à vue dans la foulée. 

Le prévenu, un jeune homme, a été jugé en comparution immédiate ce lundi pour violence avec arme, devant le tribunal à Nancy après avoir passé le week-end en détention.

Il a été condamné à 9 mois d'emprisonnement ferme, il était en récidive, toujours selon les militaires. 

 

 

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: