Meurthe-et-Moselle : deux personnes déférées après une agression mortelle survenue en janvier

Une femme âgée est décédée en janvier des suites d'une violente agression chez elle à Rosières-aux-Salines, deux suspects sont déférés aujourd'hui annonce le parquet.

Magnum la Radio - Un véhcule de Gendarmerie, illustration

 

Les faits remontent au 17 janvier dernier à Xirocourt, le voisin d'une personne âgée avait constaté des signes d'effraction de son habitation au petit matin avant de prévenir la Gendarmerie. 

Un quart d'heure plus tard, l'équipage de militaires arrive sur place et constate que la porte de la grange a été défoncée, projetée à l'intérieur du bâtiment.

Dans la maison, les gendarmes ont remarqué que le rez-de-chaussée avait été fouillé, avant d'entendre des râles venant du premier étage, explique François Pérain, le procureur de la République de Nancy. 

C'est là que les gendarmes ont retrouvé l'octogénaire qui gisait à même le sol, près de son lit. Transportée à l'hôpital de Brabois, la victime souffrait notamment d'une fracture de la mâchoire après avoir été frappée. 

Le soir, son état de santé semblait stabilisé, la victime avait dû subir une opération. Elle décédait une dizaine de jours plus tard, alor qu'elle était toujours hospitalisée. 

Cependant, le médecin légiste ne concluait pas, dans son rapport d'autopsie, à un lien de causalité certain entre les blessures non létales et le décès.

Des examens complémentaires avaient été requis, toujours selon le Parquet, qui avait ouvert une information judiciaire le 30 janvier. 

Les investigations, qui ont été menées par la Section de Recherches de Nancy ont conduit à l'interpellation de deux suspects qui sont déférés ce mercredi devant un juge d'instruction.

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: