Nancy : deux gilets jaunes jugés pour avoir jeté un explosif artisanal sur des policiers

Un peu plus d'un an après l'Acte 6 des Gilets Jaunes à Nancy, deux hommes comparaissent aujourd'hui devant le tribunal.
Magnum la Radio Un policier près d'un véhicule, illustration
Le 22 décembre 2018 s'est déroulé l'Acte VI des Gilets Jaunes dans les rues de Nancy. Le cortège avait rassemblé de nombreux manifestants. 

Au cours de la manifestations, trois policiers avaient été blessés, dont l'un grièvement après avoir été touché par un explosif artisanal. Une "pipe bomb", un tube rempli de poudre allumé par une mèche. 

Le principal suspect et un complice comparaissent aujourd'hui pour ces faits devant le tribunal correctionnel à Nancy. 

L'habitant de Méréville, dans le Saintois avait été identifié comme étant l'auteur du jet de l'engin sur les forces de l'ordre à l'issue d'une longue enquête. C'est d'ailleurs grâce à un éclat de métal qui avait grièvement blessé un policier à un bras que l'enquête était remonté jusqu'au suspect.

A son domicile du matériel avait été trouvé et saisi lors des perquisition. Tout l'attirail qui avait permis de confectionner l'engin. 

Les policiers, parties civiles à l'audience espèrent une peine "exemplaire".
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: