Québec : les recherches suspendues à cause du mauvais temps

Les recherches sont suspendues par la Sûreté du Québec, pour tenter de retrouver les corps d'Arnaud Antoine et de Jean-René Dumoulin
Sûreté du Québec Les secouristes québécois lors de leurs recherches, capture d'écran
Ils sont toujours officiellement portés disparus. Le vosgien Arnaud Antoine et le haut-rhinois Jean-René Dumoulin.

Ils ont disparus alors qu'ils évoluaient en motoneige au sein d'un groupe de plusieurs touristes, sur une rivière gelée dont la glace s'est rompue le 21 janvier dernier dans le nord de la province du Québec.

L'accident avait coûté la vie à deux touristes vosgiens, un alsacien et à leur guide québécois, dont les corps avaient pu être repêchész par les secours. 

Mais pas ceux d'Arnaud Antoine et de Jean-René Dumoulin, qui restent donc portés disparus.

La police québécoise est forcée de suspendre ses recherches, alors que les conditions météo se sont très nettement dégradées. 

"Rappelons que depuis le 21 janvier dernier, la Sûreté ainsi que ces partenaires n’ont ménagé aucun effort pour retrouver les motoneigistes disparus. Plusieurs escouades spécialisées et de nombreux équipements furent utilisés dans le cadre de ses recherches.  Les conditions hivernales des 16 derniers jours ont rendu difficile le travail des policiers et des intervenants sur les eaux de la rivière Grande Décharge. À ce jour, la Sûreté du Québec a déployé l’ensemble des moyens mis à sa disposition pour tenter de localiser les deux disparus. Le travail d’enquête se poursuivra et tout élément qui permettrait de retrouver les deux motoneigistes sera analysé avec soin. Les recherches pourraient reprendre si de nouveaux éléments nous permettaient de retrouver les deux hommes." écrit la Sûreté du Québec sur son compte twitter ce vendredi. 
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: