80 Km/H : pas de précipitation dans les Vosges pour un abandon

La question d'un abandon des 80 km/H sur de nombreux axes secondaire agite les politiques locaux.
Google Street View Un panneau limitant la vitesse à 80km/H, ici dans les Vosges, capture d'écran
Le premier ministre Edouard Philippe a lâché du lest face aux 80 km/H sur les routes départementales, dépourvues de séparateur central. La mesure suscite de nombreuses critiques, moins d'un an après être entrée en vigueur. Le premier ministre a, il y a quelques jours, mis les présidents de conseils départementaux au pied du mur, en leur laissant le choix de revenir ou non sur la vitesse maximale autorisée sur les axes, mais jugeant que cela engagerait leur responsabilité.

Dès vendredi, le président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, favorable aux 80 km/H, avait expliqué vouloir se donner le temps pour juger de la pertinence ou non de la mesure. "Je proposerai à l’assemblée départementale qu’avant toute nouvelle modification éventuelle des vitesses, nous prenions d'abord le temps d'une évaluation sérieuse et partagée des effets de cette mesure sur l’intégralité de notre réseau, en concertation avec l'ensemble des partenaires concernés : Etat, représentants des collectivités locales, représentants des usagers et acteurs de la sécurité routière" avait déclaré le président de l'exécutif départemental meurthe-et-mosellan dans un communiqué. 

Le président du conseil départemental des Vosges, François Vannson, appelle ce mercredi à la "sérénité" dans ce dossier qu'il juge "difficile et complexe". 

"Avant toute décision, il m’apparaît primordial de mettre en place une commission composée d’élus, des services du Département des Vosges, des services de la Préfecture afin de connaître précisément les lieux accidentogènes et les autres. En fonction de ces résultats, il faudra peut-être requalifier certaines portions à 90 km/h et maintenir les portions dangereuses à 80 km/h" explique François Vannson dans un communiqué.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: