François Hollande salue le renouveau de l'industrie dans les Vosges

Le Président de la République était dans les Vosges ce vendredi pour mettre en lumière l'industrie du bois et du textile. Passage remarqué à Châtenois, Epinal puis Gérardmer avec à chaque fois un important dispositif de sécurité.
Magnum la Radio François Hollande en déplacement dans les Vosges, ici à l'Enstib à Epinal

Jusqu’à la fin de son quinquennat, il a promis de passer dans les départements où il n’était encore jamais allé en tant que Président… François Hollande était donc en visite dans les Vosges ce vendredi 20 janvier.

La visite présidentielle a commencé par l'entreprise d'ameublement WM88 à Châtenois avant de se poursuivre à l'Enstib (Ecole Nationale des sciences et techniques de l'industrie du bois à Epinal), puis elle s'est achevé à Gérardmer au sein de l'usine textile Garnier-Thiébaut.

Un long déplacement en province pour le Chef de l'Etat qui s'offre probablement un peu d'air en pleine période de tension pour la gauche. A deux jours des primaires pour désigner le candidat du PS à la présidence de la République, François Hollande vient "saluer le renouveau de l'industrie". 

Une façon également de marcher dans les pas d'un certain Arnaud Montebourg, qui était aussi venu, dans les Vosges, à Gérardmer ... au sein de la même entreprise textile, pour défendre, le "made in France". A l'époque, il était ministre du redressement productif.

Bois et textile, les deux thèmes retenus par l'Elysée pour illustrer les soutiens apportés durant son quinquennat à l'industrie. Depuis Gérardmer, François Hollande a également mis en garde contre les dangers du protectionnisme.

Ce tour en province est aussi l'occasion de défendre un bilan. Une manière, sans le dire, d'apporter un soutien indirect au futur candidat de la gauche qui sera, bon gré, mal gré, l'héritier de la politique de François Hollande.



"Etre fier de nos traditions industrielles, mais ... (il faut être en capacité) de les mettre au service des innovations", c'est en quelque sorte le message que le Président de la République est venu délivrer devant le parterre d'étudiants, futurs ingénieurs.



Une visite présidentielle qui ravit la filière, à l'image de Didier Hildenbrand, directeur du PLAB (pôle lorrain de l'ameublement bois, association qui représente la filière de l'ameublement)

{loadGALLERYa94de23513d07d37623e61c33ec2d164}

C'est une occasion de promouvoir le savoir-faire et défendre l'IGP "Siège de Liffol", indication géographique protégée. C'est une sorte d'AOC pour les produits manufacturés gage de qualité et d'authenticité...



Une visite calibrée, millimétrée où rien n'a été laissé au hasard. Et finalement, ce que les étudiants retiendront, ce sera probablement, un passage en coup de vent, bien que François Hollande soit resté près d'une heure dans les locaux. Une distance avec les politiques, sans doute indispensable dans le contexte de tension actuel. Des tensions en raison de la campagne électorale qui s'annonce et du risque terroriste.

Les démineurs étaient à pied d'oeuvre bien avant l'arrivée du Chef de l'Etat. Quelque soit les visites présidentielles, il y a toujours eu un protocole de sécurité. Cette fois, nous sommes passés à un cran supérieur. Le matériel de reportage de l'ensemble de la presse a été passé sous le museau attentif du chien détecteur d'explosif. Fouille (presqu'au corps) pour chacun des journalistes, y compris des fonctionnaires en charge des relations presse. 

Sécurité renforcée pour tous et finalement pour Fabien, c'est plutôt rassurant.




Planning du Président ce vendredi dans les Vosges :

10h45 : Visite de l’entreprise WM 88 - Châtenois
10h50 : Visite des ateliers et du show-room
12h : Visite de l’ENSTIB à Epinal – Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois Epinal
13h : Déjeuner avec les représentants de l’industrie textile
15h : Visite de  l’entreprise de Garnier –Thiébaut - Gérardmer. Visite des bureaux et de l’atelier

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: