Législatives 2012 : La vague rose déferle sur la Meurthe-et-Moselle

Raz de marée à gauche avec 5 députés sur 6. Seul résistant, le député de Lunéville, Jacques Lamblin.
Photo d'illustration
Des ténors de l'UMP ont perdu leur siège de député.C'est le cas de Nadine Morano à Toul. L'ex ministre de l'apprentissage recueille près de 44% des voix, très insuffisant face au socialiste Dominique Potier pour qui l'Assemblée Nationale sera une découverte.
L'appel aux électeurs du Front National n'aura pas été efficace. Nadine Morano qui dès hier soir, a dénoncé un coup politique.

{mp3}1910_794{/mp3}

A l'inverse, Dominique Potier exulte. Dans un fief de droite, à Toul (ville), il l'emporte haut la main avec 57.45% des suffrages.

{mp3}1910_795{/mp3}

Autre ténor de l'UMP, Valérie Rosso Debord. La secrétaire générale du parti estime avoir été emportée par la vague rose, dans une circonscription de Nancy 2 que l'on disait pourtant remaniée à son avantage dans le cadre du redécoupage électoral. C'est le socialiste sortant, Hervé Féron qui l'emporte. (54.15 / 45.85)

{mp3}1910_796{/mp3}


{mp3}1910_801{/mp3}

Figure du centre droit, Laurent Hénart quitte aussi les bancs de l'Assemblée. L'émergence de deux blocs politiques droite / gauche a eu raison du centre. A sa place, le renouvellement politique, avec Chaynesse Khirouni. (47.77 / 52.23)

{mp3}1910_798{/mp3}

{mp3}1910_797{/mp3}

Le Maire de Nancy, andré Rossinot s'est fendu d'un communiqué cinglant sur la place qu'occupe la gauche dans le pays. "Nancy perd deux bons députés, trop c'est trop" estime-t-il.

{mp3}1910_799{/mp3}


Dans la sixième circonscription, Jean-Yves Le Déaut est parti pour un septième mandat, lui qui s'apprête à épauler les nouveaux députés PS de Meurthe et Moselle.

{mp3}1910_800{/mp3}

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: