Municipales à Remiremont : Jean Hingray coiffe Jean-Paul Didier au poteau !

Le trentenaire Jean Hingray (UDI) va devenir le nouveau maire de Remiremont (Vosges). Sa liste a remporté la majorité des suffrages ce dimanche lors du second tour des élections municipales partielles (43.44%).

La surprise est de taille. Alors que Jean-Paul Didier semblait en bonne position pour l'emporter après avoir viré en tête à l'issue du 1er tour (41.73%), le candidat divers droite a été battu ce dimanche lors du second tour des élections municipales anticipées.

L'ancien maire (2001 et 2014) améliore son score du premier tour (43.44% contre 41.73%) mais c'est insuffisant. Sa liste "Ensemble pour Remiremont notre ville" recueille 1193 voix, soit 43 de moins que celle de son rival Jean Hingray (1236). Hugues Laine ("Avec vous, Remiremont pour tous") fait 14.62% (416 voix) contre 21.98% lors du premier tour.

Le trentenaire Jean Hingray (UDI) augmente son score de plus de sept points par rapport au premier tour (43.44% contre 36.29%). Il va donc devenir le nouveau maire de Remiremont (Vosges).

Concernant la répartition des 29 sièges du conseil municipal de Remiremont :
- la liste de Jean Hingray (UDI) remporte 21 sièges.
- la liste de Jean-Paul Didier (DVD) remporte 6 sièges.
- la liste d'Hugues Laine (DVG) remporte 2 sièges.

Les réactions des trois candidats au micro Magnum :

Jean Hingray : "Je suis un homme heureux, je remercie tous les Romarimontains. La dynamique enclenchée lors du premier tour s'est amplifiée, certains abstentionnistes ont voté pour moi. Nous avons sonné partout, tout fait pour convaincre. Vote d'adhésion ou barrage à Jean-Paul Didier ? Un peu des deux sans doute. J'ai conscience des responsabilités qui nous attendent et suis prêt à les relever avec toute mon équipe. La première chose que je ferai en étant maire ? Recruter un directeur général des services, c'est en cours."

Jean-Paul Didier : "C'est évidemment une déception, même si la défaite est courte. On revit un peu le scénario de 2014 avec des voix de gauche qui se sont reportées sur Jean Hingray. Ce qui est très surprenant, c'est que les Romarimontains retentent l'aventure, trois ans après. Vox populi, vox dei, les urnes ont parlé. Comment je vois la suite ? Je me suis proposé de revenir servir ma ville, les Romarimontains ne m'ont pas choisi, je vais donc repartir dans ma retraite".

Hugues Laine : "On double notre quota au conseil municipal avec deux sièges au lieu d'un. On a voulu rester sur nos valeurs, défendre notre programme entre les deux tours. Compte-tenu de la configuration, notre score n'est pas mauvais. Nous allons travailler comme nous pouvons aux côtés de Jean Hingray, mais je reste inquiet."

Ce scrutin n'a encore pas mobilisé les foules, 49,7% de participation, toutefois trois points de plus que lors du premier tour (46,09%).

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: